Publicité:

L'oeil de Maëlle Guilbaud

09/09/2014

Championne de France en titre en RRD 120, c’est en grande favorite que Maëlle Guilbaud s’alignait sur le Championnat de France Espoirs Extrême Glisse du 23 au 29 août derniers à Narbonne dans l’Aude. 18 manches et 15 victoires plus tard, FRA-551 s’impose sans forcer sans talent et montre tout son potentiel en slalom, elle qui pourtant se consacre encore à fond au support olympique. Retour sur cette écrasante victoire et ses ambitions pour le futur, elle qui, a 18 ans, incarne déjà la relève du slalom féminin tricolore…

 

"Je suis arrivée assez tranquille et confiante à Narbonne car j’avais participé à la même épreuve, avec les mêmes concurrents et au même endroit l’an dernier et cela s’était déjà très bien passé pour moi.
Nous avons couru 18 manches, j’en remporte 15 au total avec Clidane Humeau qui arrivait parfois 1ère à la bouée mais je faisais rapidement de l’intérieur pour ensuite la doubler, accélérer, prendre de l’avance et gérer la course. Je suis contente de ce nouveau titre après celui de 2013 même si mon objectif reste pour le moment le support RS:X.
Le vendredi, le dernier jour, je me suis mis un peu de pression en essayant de faire des départs vraiment calés et donc plus risqués. Du coup, j'ai fait une course de 3, une de 2 et une autre où j'ai volé le départ mais je gagne les autres et le plus important au terme de la semaine, c’est le titre !
Je pars désormais pour Santander en Espagne afin de participer aux championnats du monde ISAF en séniors avec la possibilité de faire un résultat en moins de 21 ans et ensuite, ce sera les championnats du monde jeunes de la classe en Floride aux Etats-Unis. Je pense terminer ma saison à nouveau en slalom avec la finale AFF à Carnac.
Tant que je peux, j’espère continuer la double pratique slalom/RS:X. J’ai un peu de mal à me projeter dans quelques années mais je sais que je continuerai à faire du slalom, la RS:X, ce sera tant que j’ai l’envie et la niaque. Au final, ce sont des pratiques très complémentaires et à 18 ans, il m’est encore difficile de faire un vrai choix entre 2 voies qui se présentent à moi."

 

Source : Maëlle Guilbaud
Photos : JP Bousquet/FFVoile

tags: oeil de Maëlle Guilbaud Championnat de France Espoirs Extrême Glisse

Articles similaires

L'oeil de Tristan Algret

Longtemps sur le podium de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, le...

L'oeil de Marion Mortefon

Longtemps en tête de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, Marion Mortefon...

L'oeil de Pierre Mortefon

En remportant 3 des 4 manches disputées sur l’Alaçati PWA World Cup, le...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer