Publicité:

L\'oeil de Levi Siver

12/11/2013

Vainqueur de la JP Aloha Classic PWA World Cup à Hookipa, Levi Siver confirme ce que beaucoup pensaient depuis longtemps, USA-0 est bien le meilleur à domicile lui qui remporte à 32 ans sa 1ère épreuve du PWA World Tour, un tour qu’il a pourtant quitté il y a quelques années. L’hawaiien revient pour Windsurfjournal.com sur cette victoire tant attendue !

 

"J’ai attaqué cette épreuve de manière sereine avec juste l’envie de naviguer et de me faire plaisir. Mon matériel était prêt et je me sentais bien au fil des sessions avant l’épreuve et avec des heats assez longs, cela laissait l’occasion de bien s’exprimer.
Durant la simple élimination, en quart et en demi-finale, les vagues n’ont fait que monter pour baisser un peu en finale… Dans cette dernière, j’ai eu de bons scores au début mais sur ma meilleure vague, j’ai un pied qui est sorti du footstrap et je n’ai pas fait ce que je voulais. Avec moins de vagues, cela m’a mis dans une position au fil des minutes où je devais vraiment avoir une très bonne note pour l’emporter. Et puis j’ai réussi à faire ce 360° et ces virages qui m’ont permis de m’imposer…
Pour la double élimination, mon sentiment était partagé, d’un côté c’était intéressant de voir les riders déchirer le spot pour revenir et de l’autre, c’était dur de rester sur le spot ainsi à attendre… Pas mal de waveriders m’ont surpris ou étonné et Bernd Roediger a vraiment été impressionnant, cela ne m’a pas vraiment surpris de le retrouver en finale.
Après m’être retiré du circuit, cela fait bizarre de remporter une épreuve PWA mais encore plus l’Aloha Classic qui est une compétition tellement prestigieuse en windsurf. Ce n’était pas gagné d’avance et même en connaissant très bien le spot, les conditions sont toujours un vrai challenge sans compter tous ceux susceptibles de l’emporter… Concernant les riders du PWA World Tour, ceux qui passent du temps à Hookipa ont bien navigué… Je pense que comme Pozo est souvent dominé par les locaux, il y a le même phénomène pour Maui et ceux qui sont capables de marcher sur les 2 épreuves à la fois m’impressionnent vraiment.
Concernant enfin le sacre de Marcilio Browne, outre le fait qu’il soit humble et talentueux, il mérite tout simplement ce titre mondial. Il a travaillé très dur pour cela et à mes yeux, il est actuellement le waverider le plus polyvalent au monde. Cet événement à Maui a vraiment ouvert les portes d’une autre dimension et je suis heureux qu’il ait su saisir cette opportunité."

 

Pour en savoir plus sur Levi Siver : www.levisiver.com

 

Source : Levi Siver
Photos : PWA/John Carter

tags: oeil de Levi Siver PWA World Tour JP Aloha Classic PWA World Cup

Articles similaires

L'oeil de Tristan Algret

Longtemps sur le podium de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, le...

L'oeil de Marion Mortefon

Longtemps en tête de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, Marion Mortefon...

L'oeil de Pierre Mortefon

En remportant 3 des 4 manches disputées sur l’Alaçati PWA World Cup, le...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer