Publicité:

L\'oeil de Julien Quentel

29/08/2013

3ème lors de la PWA Alaçati World Cup et toujours 2ème mondial sur les talons de son collègue de team Antoine Albeau, Julien Quentel confirme son statut de valeur sûre du slalom tricolore… Pour Windsurfjournal.com, SXM-421 revient sur sa belle prestation en Turquie et la suite de la saison.

 

"Je suis arrivé en Turquie motivé et avec l’envie de rentrer dans le top 5 pour consolider mes places à ce niveau à l’année… Ca a plutôt bien commencé dès le début, je partais vraiment tranquille lors des départs, 1 voire 2 secondes après le top pour ne pas prendre de risque. J’ai fait malgré tout un départ prématuré en demi-finale du slalom n°3 après avoir été percuté par Ross Williams mais dans mon malheur, je m’en sors plutôt bien car c’était en demi-finale. Tout a bien été malgré tout avec cependant un vent parfois léger en 9.5 m² et grosse planche…
Et puis nous avons eu ces 2 journées de vent léger durant lesquelles l’épreuve n’a pas beaucoup avancé et surtout la pression a commencé à monter. Certains commençaient à stresser, le classement m’avantageait plutôt à ce moment-là de la compétition mais Antoine Albeau, Alberto Menegatti ou encore Ben van der Steen étaient loin derrière.
Lorsque le vent est revenu et que nous sommes allées jusqu’à la discard, ça m’a fait peur car je suis passé de 2ème à 7ème, certains sont bien remontés et pour ma part je n’avais pas de très mauvaises manches mais pas non plus des super places. Tout s’est joué dans la dernière manche et avec Cyril Moussilmani éliminé au 1er, Pierre Mortefon et Antoine Questel qui ne sont pas allés en finale, il me restait Gonzalo Costa Hoevel à contrôler…
Après plusieurs tentatives usantes pour les nerfs, j’arrive à le tenir à distance en finale. J’avais calculé qu’il nous fallait 2 points d’écart mais à égalité, je monte finalement sur le podium à la faveur de ma meilleure place dans la dernière manche. Mais en sortant de l’eau, je n’étais pas tout à fait sûr et l’annonce au micro a été un soulagement, Josh Angulo, Micah Buzianis et Pieter Bijl entre autres sont venus me féliciter.
Cette 3ème place en Turquie est très importante car elle m’assure le podium annuel en slalom, quoi qu’il arrive ou presque. Les 2 adversaires que je dois surveiller sont Ben van der Steen et Cyril Moussilmani qui peuvent encore monter sur le podium mais qui doivent gagner à Sylt ! C’est possible mais difficile… Et pour la suite sur le podium, tout reste encore possible, je ne vais pas me contenter du top 3 si je peux être sacré vice-champion du monde !!!"

 

Pour en savoir plus sur Julien Quentel : www.julien-quentel.book-rider.com

 

Source : Julien Quentel
Photos : PWA/John Carter

tags: oeil de Julien Quentel PWA World Tour PWA Alaçati World Cup

Articles similaires

L'oeil de Tristan Algret

Longtemps sur le podium de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, le...

L'oeil de Marion Mortefon

Longtemps en tête de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, Marion Mortefon...

L'oeil de Pierre Mortefon

En remportant 3 des 4 manches disputées sur l’Alaçati PWA World Cup, le...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer