Publicité:

L'oeil de Damien Arnoux

03/09/2014

Après une belle 2ème place l’an dernier sur la même épreuve, le jeune varois Damien Arnoux, 16 ans, confirme et signe en remportant le titre de Champion de France RRD 120 Garçons 2014 lors du Championnat de France Espoirs Extrême Glisse la semaine dernière à Narbonne. Avec lui, retour sur cette belle performance qui le place comme l’un des futurs grands espoirs du slalom français !

 

"Cette épreuve à La Nautique marquait ma 2ème année en cadets et l’an dernier j’avais terminé 2ème, c’était de bon augure et je voulais revenir cette année en terminant 1er.
Le format de course était un peu ambigu car après des manches de qualifications le mercredi, on repartait à zéro le vendredi avec les flottes Or et Argent. Il fallait donc assurer dès le début en se disant que si les phases finales n’avaient pas lieu, le classement se faisait sur la base des qualifications. En remportant 7 des 9 manches, c’était déjà bien parti avec de bonnes conditions.
En début de semaine, nous avons eu des prévisions super pessimistes et au final, c’est toujours un peu pareil à La Nautique, dès que la météo prévoit du vent dans le sens de la Tram’, ça rentre toujours assez fort. Et heureusement car quelques jours avant, le comité de course a essayé de nous laisser dans des conditions vraiment asthmatiques et au final, nous avons eu vraiment de la chance de courir dans des conditions comme celles-là.
Je suis super content de mon résultat en remportant 4 des 5 manches des phases finales le dernier jour. J’étais dans l’optique de gagner mais c’est le type d’épreuve sur laquelle on retrouve des gens avec qui on n’a jamais couru le reste de l’année, ce n’est pas facile de jauger le niveau. Dans les phases de qualifs, je n’avais pas affronté les 2ème et 3ème, j’étais donc un peu inquiet au départ mais j’ai assuré.
Je mettais bien préparé cette année en RRD 120 avec un gros circuit de ligues et d’interligues chez moi et nous avons eu aussi des conditions une bonne partie de l’été à l’Almanarre où j’ai pu m’entrainer comme il fallait. L’an dernier, personne ne me connaissait et j’étais arrivé sans pression. Cette fois, c’était différent, j’étais de l’autre côté, je me faisais marquer au départ. C’est une autre optique, je devenais chassé après avoir été chasseur en 2013 !
Pour le futur, après quelques expériences en AFF qui ne se sont pas toujours bien passées, je vais peut-être monter à Carnac pour la finale. Je pense me consacrer vraiment au circuit français en 2015. En passant en Formule 31 l’année prochaine, je vais pouvoir utiliser des voiles à 4 cambers, je compte faire aussi le championnat d’Europe IFCA de slalom qui devrait avoir lieu à Hyères. Le but est de prendre d’abord du plaisir sur l’eau et de concilier tout cela avec l’école car je rentre en 1ère S et il va falloir travailler un petit peu !
Pour finir, je voudrais féliciter tout de même les 2 qui étaient sur le podium avec moi en qualifications, Basile Jacquin et Bastien Escofet et qui ont tout perdu le dernier jour avec ce système de phases finales où on repart à zéro. Je remercie également mes sponsors, mes parents et surtout mon entraineur Bernard Lafond du Hyères Windsurf Organisation."

 

Source : Damien Arnoux
Photos : JP Bousquet/FFVoile - DR

tags: oeil de Damien Arnoux Championnat de France Espoirs Extrême Glisse

Articles similaires

L'oeil de Tristan Algret

Longtemps sur le podium de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, le...

L'oeil de Marion Mortefon

Longtemps en tête de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, Marion Mortefon...

L'oeil de Pierre Mortefon

En remportant 3 des 4 manches disputées sur l’Alaçati PWA World Cup, le...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer