Publicité:

L\'oeil de Cyril Moussilmani

10/10/2013

Après une saison difficile en 2012, Cyril Moussilmani revient sur le devant de la scène slalom cette année et prend une belle 4ème place mondiale sur le PWA World Tour, preuve qu’à 33 ans et une solide expérience derrière lui, il reste une valeur sûr dans la discipline. Pour Windsurfjournal.com, il revient sur cette performance et sur son départ "coup de théâtre" lors de l’étape du Championnat de France Funboard Promotion à Leucate quelques jours plus tôt !

 

"Pour moi, cette étape de Sylt s’est bien passée, ma seule grosse erreur a été lors de manche n°2… J’étais dans le bas du tableau et je n’avais pas vraiment le temps de rentrer à la plage pour changer de voile. Je suis resté tout le temps en 9.7 m² alors que, dès les demi-finales j’aurai pu naviguer en 8.6 m². J’étais un peu sec et fatigué en finale, et surtoilé, je n’arrivais à rien et j’ai terminé 8ème. A part ça, toutes les autres manches ont été…
Même si je suis au pied du podium à nouveau comme en 2011, je le vis bien car je reviens d’une année 2012 un peu difficile où je n’étais pas trop à ma place et là je pense être revenu à mon niveau réel. Le plus important, c’est que j’ai retrouvé la confiance, j’arrive à me qualifier plus régulièrement pour les finales et, avec un peu plus de chance cette année, j’aurai pu monter 2 à 3 fois sur le podium de certaines étapes. Ca ne tient à rien du tout mais j’espère que la chance tournera en 2014 pour me battre pour la 1ère place avec Antoine Albeau. En changeant de partenaire voiles en 2012, j’ai eu une grosse régression et j’ai perdu quelques-uns des points forts que j’avais acquis par le passé. Tout est rentré dans l’ordre cette année, j’ai montré que j’étais de nouveau dans le groupe de tête et l’objectif est de progresser encore.
Pour revenir sur l’étape AFF de Leucate, j’étais venu dans l’optique de m’entraîner avant Sylt. Avec les bonnes prévisions météo, c’était l’occasion de faire des départs et de courir dans des conditions que nous n’avons pas eu depuis le début de l’année. Au briefing, Nicolas Warembourg a fait un rappel des règles de course FFVoile aux coureurs de la PWA comme moi qui sommes habitués au no rules et c’est lui qui sur la 1ère manche me fait un intérieur alors que je suis déjà engagé ! 2ème manche en finale, même cas de figure mais je montre cette fois que je suis bien là et engagé et là, la manche est annulée à 50 mètres de l’arrivée je ne sais pas pour quelle raison alors que je suis en tête à fond en 7.0 m² et que tout le monde est en 6.3 m². 2ème au général le soir après 2 manches, je laisse couler. Lors de la finale de la 3ème manche le 2ème jour, nous étions alignés au départ, à 1 seconde du départ, je m’incline pour regarder la bouée sous le vent et l’alignement des coureurs et je vois alors 4 gars avec une demi-longueur de planche d’avance par rapport à la ligne ! Je n’accélère pas, je finis la manche et je fais un protest contre le jury, jury qui m’a dit que le départ était clair pour lui et qu’il n’y avait pas de problème. Sur ce dernier point, j’ai décidé de ranger mon matériel et de partir de l’épreuve !
Les 2 premières manches, ça allait encore, la 3ème, c’est un peu la goutte d’eau qui fait déborder le vase. L’objectif était de venir m’entraîner et prendre des départs, le faire avec des gars qui partent 1 seconde avant et qui ne sont pas sanctionnés, ça n’a pas d’intérêt. A Sylt, quelques jours plus tard, dans la manche n°1, quelques français présents en AFF ont fait des départs prématurés dès le 1er tour et je pense que ça ne leur a pas rendu service d’avoir des départs comme ça à Leucate."

 

Pour en savoir plus sur Cyril Moussilmani : www.lesmouss.com

 

Source : Cyril Moussilmani
Photos : PWA/John Carter

tags: oeil de Cyril Moussilmani PWA World Tour GP Joule PWA World Cup Sylt

Articles similaires

L'oeil de Tristan Algret

Longtemps sur le podium de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, le...

L'oeil de Marion Mortefon

Longtemps en tête de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, Marion Mortefon...

L'oeil de Pierre Mortefon

En remportant 3 des 4 manches disputées sur l’Alaçati PWA World Cup, le...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer