Publicité:

L\'oeil de Charline Picon

15/07/2013

Il y a à peine une semaine, la française Charline Picon montait sur la plus haute marche des RS:X Europeans 2013 à Brest, empochant ainsi le 1er titre majeur de sa carrière et offrant à la France sa première victoire continentale en planche olympique sur le support RS:X. Avec Windsurfjournal.com, la rochelaise revient sur cette belle victoire, largement méritée !

 

"En 2008, j'avais fait mon premier podium international sénior à Brest, avec une place de 2 à l'Européen, et cette année c'est mon premier titre… Ile faut croire que j'aime bien ce plan d'eau !!! Et l'ambiance et le soutien que l’on a à Brest avec le club des Crocos de l'Elorn est énorme, ce même club qui avait organisé le déplacement aux JO l’été dernier pour soutenir Julien Bontemps et moi alors que nous ne sommes pas de leur club et encore moins de Bretagne…Ce sont des passionnés! 
Lors de la Sailing World Cup à Hyères en avril, Curro Blanchon, le frère de Blanca, m'avait dit que je méritais largement de gagner, mais qu'avec les nouveaux formats et tous les tests de l'ISAF, c'était la merde… Et  il m'avait dit, la prochaine ce sera pour toi ! Et la prochaine fois, c'était l'européen à Brest !!! Donc voilà, j'ai pris ma revanche… Et pourtant ça a mal débuté … Le premier jour était au planing et là je ne retrouvais pas ma vitesse que j'avais tout le temps depuis 3 mois… L'aileron ne tenait pas, j’enchainais les spin outs sans pouvoir accélérer comme j'ai appris. Donc mentalement ça a été très dur… Je ne peux m'en prendre qu'à moi-même car j'ai changé de mât par rapport au stage d'entrainement 10 jours avant où j'étais la plus rapide… Pourquoi ? Comme sur la semaine la météo ne s'annonçait pas très ventée hormis le premier jour, je me suis dis un mât plus puissant, plus raide ça sera mieux, et avec un creux plus avancé il ne peut pas y avoir de problème…Et j'ai même oublié que j'avais navigué qu'une fois avec et pas avec cet aileron…Comme ça va bien depuis 3 mois au planing, je me suis pas posé de question sur mon choix ! 
Ensuite, ça s'est un peu amélioré tous les jours, même si le premier jour en plus de ne pas aller vite, je ne naviguais pas propre… J'étais vraiment déçue de ma prestation ! A partir du 2ème jour, nous avons eu moins d'air avec la dérive au près et planing au portant, mon gros point fort. J'ai commencé ma remontée au classement. Et puis à la fin, comme à Hyères, les filles ont vu qu’il y a des conditions en ce moment où c'est compliqué de venir me chercher…Ca c'est super de marquer les esprits des concurrentes, Bryony Shaw m'a dit à la fin que je les avais tuées entre les medal races et le jour d'avant où je gagne les 3 manches mais dont une avec départ prématuré…
Le format était incompréhensible mais le fait d'avoir 3 medal races ça a été intense! J'ai gagné des petits points sur l'anglaise à chaque manche et avant la dernière j'ai 3 points d'avance sur l'anglaise, 6 sur l'israélienne, 7 sur l'espagnole, nous sommes 4 pour 3 places… Pour l'or, je ne dois pas faire plus de 2 places derrière l'anglaise. A ce moment là je sais aussi que Pierre Le Coq est médaillé, faut assurer après ça ! L'anglaise passe en tête pendant que les 2 autres livrent une bataille du mauvais côté du plan d'eau, je passe 3. C'est bon, mais pour la forme je me bats sur le dernier vent arrière quand elle a du mal à planer pour la passer et finir en beauté… Superbe émotion à l'arrivée ! Et superbe image quand on se félicite, Bryony Shaw qui me saute dessus puis Blanca Manchon !!! Et pour clôturer retour à terre François Jaouen nous offre une coupette de champagne avec le président de la FFVoile, les coachs, les supporters "mamans crocos"… François m'avait dit qu’il a organisé ce championnat pour que je gagne car je ne pouvais pas faire moins bien qu'en 2008 ! 
Et pour finir, c'est vraiment bien ce qui se passe dans l'équipe en ce moment, les 470 ont eu les 2 titres européens quelques semaines avant nous, les 49er ont eu le bronze ce même dimanche et nous avec Pierre Le Coq, Louis Giard et Jeanne Dantes en moins de 21 ans, on ramène 4 médailles ! Sans parler des jeunes qui courraient en 8.5 avec 2 médaillés chez les mois de 17 ans, Clément Bourgeois 2ème et Adrien Mestre 3ème… 
En espérant que ça pousse les autres séries qui ont leurs championnats qui arrivent !"

 

Pour en savoir plus sur Charline Picon : www.piconcharline.canalblog.com

 

Source : Charline Picon
Photos : Lionel Cottin/FFVoile

tags: oeil de Charline Picon RS:X Europeans 2013

Articles similaires

L'oeil de Tristan Algret

Longtemps sur le podium de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, le...

L'oeil de Marion Mortefon

Longtemps en tête de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, Marion Mortefon...

L'oeil de Pierre Mortefon

En remportant 3 des 4 manches disputées sur l’Alaçati PWA World Cup, le...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer