Publicité:

L'oeil d'Estelle Barre

26/08/2014

A l’occasion de la Pegasus Airlines Alaçati PWA World Cup en Turquie, c’est la française Estelle Barre qui est cette fois "L’œil de" Windsurfjournal.com durant cette épreuve de slalom avec une rubrique qu’elle animera quotidiennement (en fonction des conditions) afin de nous faire partager les faits marquants de la semaine ainsi que sa vision et son parcours. Avec FRA-675, retour sur les premiers jours d’avant compétition, elle qui participe à sa toute 1ère épreuve PWA !

 

"Je suis partie dimanche soir à 2 heures du matin de Marseille en compagnie de Marion Dusart et Valérie Arrighetti-Ghibaudo, c’était déjà show ! Nous avons fait Marseille-Istambul et Istambul-Izmir entre nanas…
Nous sommes arrivées lundi matin à 11h30, au début nous sommes restées au niveau de l’hôtel car nous étions vraiment crevées et surtout accablées par la chaleur. Je suis parti de Gruissan avec à peine 25° Celsius, il en fait 40 à Alaçati, 15° d’écart ! L’organisation a tout bien goupillé, ils nous ont récupéré à l’aéroport, déposé à l’hôtel et mis notre matos sur le spot. Quand nous sommes arrivés sur la plage, nous avions juste à mettre les boardbags sous la tente.
Je suis arrivée sur le spot vers 15h30 et il y avait un monde fou à l’eau. Ça faisait des allers et retours, tout le monde se réglait et toutes et tous prenaient leurs marques. Pour ma part, je ne suis pas allée à l’eau, j’étais vraiment crevée à avoir dormi 1 heure par ci, 1 heure par là. J’ai géré mon matos et surtout bien galéré pour trouver une place sous la tente car c’est plein. En arrivant parmi les derniers, il n’y a aucune solidarité, bienvenue la petite bizut !
Concernant la course, j’y vais sans pression, le but est de rentrer dans la compétition au plus vite et au mieux, bien gérer mes manches en prenant de bons départs. Je connais mon niveau, je ne sais pas trop encore comment me jauger par rapport aux autres que je ne connais pas. Le but sera de s’adapter rapidement.
Tout le monde est arrivé ou presque et côté prévisions météo, ça s’annonce léger, mardi pourrait être la meilleure journée. Après il y a pas mal de thermique visiblement à Alaçati et ça peut monter à 15 à 20 nœuds rapidement. En plus cette année, nous devrions être tout en haut du spot par rapport aux précédentes éditions, avec le vent frais direct. Dans tous les cas, il y a 12/13 nœuds annoncés tous les jours, avec le thermique qui devrait se renforcer vers 14h30…"

 

Pour en savoir plus sur Estelle Barre : www.estellebarre.blogspot.com

 

Source : Estelle Barre
Photos : Estelle Barre

tags: oeil de Estelle Barre PWA World Tour Pegasus Airlines Alaçati PWA World Cup

Articles similaires

L'oeil de Tristan Algret

Longtemps sur le podium de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, le...

L'oeil de Marion Mortefon

Longtemps en tête de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, Marion Mortefon...

L'oeil de Pierre Mortefon

En remportant 3 des 4 manches disputées sur l’Alaçati PWA World Cup, le...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer