Publicité:

L\'oeil d\'Antoine Questel

11/10/2013

Au prix d’une belle régularité cette saison, 7ème sur 3 des 4 épreuves en slalom sur le PWA World Tour, Antoine Questel se place logiquement 7ème au classement annuel de la discipline, rentrant ainsi dans le très convoité top 10 mondial. Pour Windsurfjournal.com, FRA-99 revient sur sa dernière étape à Sylt et sa saison…

 

"Je ne m’en sors pas trop mal à Sylt en étant à nouveau dans le top 10 et pourtant ça n’a pas très bien commencé pour moi. 1ère manche, pas vraiment à l’aise, je n’avais pas de bons repères car le plan d’eau était technique avec un vent très irrégulier. Et puis rapidement, je suis revenu dans le match, surtout sur la fin avec de bons départs et une grosse vitesse. Ce qui a payé, c’est la régularité, pas forcément avec des manches dans le top 10 tout le temps mais toujours placé. En même temps, je n’avais pas trop droit à l’erreur avec un 1er plomb d’entrée de jeu.
Cette régularité paie aussi à l’année, je pense que cette 7ème place, c’est ma place en 2013. Même en commençant bien des épreuves et en marchant moins bien ensuite ou à l’inverse en débutant mal et en revenant bien sur la fin, ma place est finalement 7ème. Je pense que j’ai beaucoup gagné en confiance, c’est l’expérience qui commence à faire que cela marche de mieux en mieux.
J’étais 14ème mondial l’an dernier, 12ème en 2011, et depuis 2 ans, je voulais vraiment rentrer dans le top 10, l’objectif est atteint. Pour la suite, je suis capable de faire mieux, j’ai déjà fait un podium en Corée l’an dernier mais je ne me fixe plus trop d’objectifs. Je ne veux pas me mettre la pression et brûler des étapes, l’idée est surtout de progresser, encore et toujours. Le seul objectif, c’est de faire de mieux en mieux…
Nous avons eu du vent léger cette saison, j’ai beaucoup utilisé mes 9.2 et 8.6 m² et une seule fois ma 7.8 m² en Turquie lors d’une seule manche. Il faut espérer que l’on ait des conditions plus variées en 2014 même si c’est dans le vent léger que je navigue le plus souvent avec les conditions que je rencontre aux Antilles et en Bretagne. Avec 94, 95 kg, je pense que je suis un gabarit dans la moyenne et le vent léger ne me dérange pas, il y a juste eu en début de saison ces nouvelles règles de course, ça ne ressemblait plus vraiment à du slalom. Ça a été rectifié à mi saison car c’était un peu abusé notamment en Costa Brava."

 

Pour en savoir plus sur Antoine Questel : www.antoinequestel.com

 

Source : Antoine Questel
Photos : PWA/John Carter

tags: oeil de Antoine Questel PWA World Tour GP Joule PWA World Cup Sylt

Articles similaires

L'oeil de Tristan Algret

Longtemps sur le podium de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, le...

L'oeil de Marion Mortefon

Longtemps en tête de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, Marion Mortefon...

L'oeil de Pierre Mortefon

En remportant 3 des 4 manches disputées sur l’Alaçati PWA World Cup, le...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer