Publicité:

L'oeil d'Antoine Albert

27/09/2014

A l’occasion du Davidoff Cool Water Sylt PWA Grand Slam à Sylt en Allemagne, c’est cette fois le jeune freestyler français Antoine Albert qui est "L’œil de" Windsurfjournal.com durant cette épreuve avec une rubrique qu’il animera quotidiennement (en fonction des conditions) afin de nous faire partager les faits marquants de la semaine ainsi que sa vision et son parcours. Avec NC-21, retour sur la 1ère journée de compétition vendredi !

 

"Pour me rendre à Sylt ça a été un peu technique car à la base, je devais prendre un avion Air France et avec la grève, j’ai opté finalement pour Lufthansa et j’ai bien fait car ils ont finalement annulé mon vol. J’ai fait Marseille - Munich, Munich - Hambourg et ensuite j’ai pris le train pour arriver à destination jeudi soir.
Apparemment, ça a bien navigué dès la veille, il y avait du vent sans que cela soit génial et c’était moins fort que vendredi. C’était censé être très fort pour la 1ère journée de compétition mais au final, ça a été plutôt léger, les gars en vagues évoluaient entre 4.7 et 5.7 m² pour Philip Köster et c’était très onshore.
Avant le lancer les waveriders, ça a pas mal bataillé car pas mal de freestylers, dont moi, voulaient courir ce vendredi car c’est une des rares journées ventées de la semaine. Nous n’avons que 2 étapes validées pour le moment, en vagues il y en a encore 3 à venir, idem en slalom. Nous sommes allés voir la direction de course pour inciter à lancer le freestyle, en plus avec des conditions plutôt moyennes en vagues… Même certains waveriders n’étaient pas très chaud à part Ricardo Campello qui veut jouer le classement à fond. C’est dommage car au final, le 1er tour en vagues n’a même pas été bouclé alors que nous aurions pu presque valider une simple élimination en freestyle. J’ai navigué et j’étais bien en 4.8 m², il y avait quelque chose à faire…
Dans l’épreuve des vagues, Antoine Albeau et Nicolas Akgazciyan qui passent les trials, c’était super, ils étaient super contents, pas de chance pour Antoine qui est tombé l’homme à battre, Philip Köster, pareil pour Nico en 5.4 m² dans un heat où c’était vraiment limite en conditions.
Pour ce qui est de la suite, je ne connais pas Sylt donc je ne sais pas à quoi m’attendre, Windguru semble annoncer du vent au moins samedi mais à écouter les riders qui viennent à Sylt depuis quelques années, il n’y a pas grand monde d’optimiste pour la semaine à venir. Un peu comme en Bretagne, j’ai l’impression qu’on ne sait jamais à quoi s’attendre…"

 

Pour en savoir plus sur Antoine Albert : www.teamfrancewindsurf.com

 

Source : Antoine Albert
Photos : PWA/John Carter - Hoch Zwei/Joern Pollex

tags: oeil de Antoine Martin PWA World Tour Davidoff Cool Water Sylt PWA Grand Slam

Articles similaires

L'oeil de Tristan Algret

Longtemps sur le podium de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, le...

L'oeil de Marion Mortefon

Longtemps en tête de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, Marion Mortefon...

L'oeil de Pierre Mortefon

En remportant 3 des 4 manches disputées sur l’Alaçati PWA World Cup, le...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer