L'étonnant gréement CarboWing par Mistral

20/01/2020

Marque historique s’il en est, Mistral a visiblement décidé de faire un retour remarqué sur la scène windsurf internationale. En effet, après avoir annoncé l'automne dernier la sortie d’une Windsurfer à son effigie (cf notre news du 14 octobre 2019), c’est à l’occasion du Boot Düsseldorf, le salon allemand du nautisme qui a ouvert ses portes samedi dernier, qu’elle fait de nouveau parler d’elle avec son étonnant concept de gréement intitulé CarboWing. Idée fortement inspiré des mâts aile du monde de la voile, un principe également testé dans les années 90 en vitesse en windsurf, ce gréement dispose d’un fourreau de mât profilé et pré cintré en carbone, le tout monté sur un mât en 3 parties. Monobloc et non réglable, le wishbone monobloc (170 à 200 cm selon les surfaces) pèse pour sa part moins de 1 kg et le gréement est proposé sans rallonge et donc sans possibilité de réglage au point d’amure.
Sur la base de ce squelette en carbone, sur lequel se structure et se monte d’ailleurs la voile (de la même manière que l’on grée une voile de bateau !), l’objectif du CarboWing est ainsi d’offrir un ensemble très léger, facile à manier et surtout un gréement dont le mât ne courbe pas tout en ayant un profil qui reste stable et qui ne bouge pas en navigation, assurant ainsi stabilité et confort. Une fois monté, le gréement ne peut donc pas être "réglé" comme les voiles que nous connaissons, à l’exception des lattes, alors que le wishbone peut être monté et baissé même en navigation par un système de filetage sur le mât ! Proposé en 4.0, 5.0, 6.0 et 7.0 m², la rigidité globale du gréement et sa légèreté permettrait selon ses concepteurs de naviguer avec une 6.0 lorsque l’on utilise habituellement une 8.0 m² !
Dans la lignée de ce développement, Mistral proposera également prochainement une planche freeride de 140 litres intitulée Slingshot, équipée en boîtier Deep Tuttle et qui pourra être utilisée en navigation classique comme en foil. Enfin, pour être tout à fait complet, exploitant sa technologie Twin Air (double chambre) déjà éprouvée sur ses stand up paddles gonflables, ce sont quelques 3 planches de windsurf (gonflables elle aussi !) qui voient le jour, les Twin Air Boogie 8.2 (235 litres) et Hip Hop 9.6 (288 litres) typées freeride, et la Jive 12.6, cette dernière étant destinée au loisir.


Pour en savoir plus sur Mistral : www.mistral.com


Source : Mistral
Photos : Mistral

tags: Mistral CarboWing Slingshot Twin Air Boogie 8.2 Hip Hop 9.6 la Jive 12.6

Articles similaires

Mistral aura aussi sa Windsurfer LT

Post Facebook que nous partagions la semaine dernière (cf notre news du 8 octobre)...

Mistral de retour dans le windsurf

Marque emblématique dans les années 80 et 90, et même longtemps sponsor...

Vintage : Take Off - 1980

De vieilles images (mais toujours sympas !) ressorties des placards poussiéreux et...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer