Jusqu'au bout de l'ennui

09/10/2016

Après de multiples tentatives, la direction de course du Mercedes-Benz Sylt PWA Grand Slam parvient à boucler samedi les 4 derniers heats du slalom n°4, une course qui voit la victoire de Gonzalo Costa-Hoevel et qui vient également consolider Matteo Iachino en tête de l’épreuve à une journée de la fin…
C’est bien connu, la patience est une vertu et en cette fin de semaine sur ce Mercedes-Benz Sylt PWA Grand Slam, les slalomers doivent en faire preuve de nouveau puisque, après de longues heures d’attente, c’est vers 17h que les 4 derniers heats du slalom n°4 sont validés dans des conditions toujours limites par moment, la faute aux trous d’air et au courant sur le plan d’eau.
Gêné par Taty Frans en demi-finale, Pierre Mortefon n’ira pas à nouveau en finale gagnants cette semaine et dans le dernier top 8, dans lequel les français brillent décidément par leurs absences à l’exception de Julien Quentel, c’est Gonzalo Costa-Hoevel qui prend le meilleur départ suivi de son collègue de team Matteo Iachino. Derrière, Taty Frans, victime d’un spin out, gêne Julien Quentel qui, parti bon dernier ou presque, fait un retour du diable vauvert et revient en 4ème position. Le baroud d’honneur de SXM-421 est malgré tout insuffisant puisque, à la faveur de la 1ère discard de la semaine, la victoire de Gonzalo Costa-Hoevel lui permet de prendre la 2ème place au classement général derrière Matteo Iachino.
Dimanche, dernier jour de compétition sur ce Mercedes-Benz Sylt PWA Grand Slam avec encore un programme bien chargé entre freestyle et slalom avant que ne s’achève cette longue semaine en terre allemande…

 

Pour en savoir plus sur le PWA World Tour : www.pwaworldtour.com

 

Source : PWA World Tour
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: PWA World Tour Mercedes-Benz Sylt PWA Grand Slam Sylt Matteo Iachino Gonzalo Costa-Hoevel Julien Quentel

Articles similaires

Iballa Moreno et Jaeger Stone au finish

Au terme d’une très longue semaine d’attente, c’est finalement le tout...

5 heats à l'arrachée

Alors que plus personne ne semblait y croire, la Tenerife PWA World Cup aux Canaries accouche...

La journée sauvée par les juniors…

Après une très longue journée d’attente, c’est finalement peu...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer