Julien Quentel ouvre enfin le compteur

14/05/2017

Après une longue matinée d’attente, le PWA World Tour connait enfin son 1er vainqueur de la saison 2017 en la présence de Julien Quentel qui, sûr de lui et toujours aussi incisif au jibe, remporte la 1ère manche de la saison devant Jordy Vonk et un Antoine Albeau qui revient de loin. Quelques heures plus tôt, ce même Albeau confirmait sa maîtrise du windfoil en empochant 2 des 3 manches exhibition du jour…
Les prévisions météo ne sont pas une science exacte, au Japon comme ailleurs dans le monde et alors que les coureurs de cette Fly! ANA PWA World Cup ont été convié dès 7h30 ce dimanche matin afin de profiter d’une fenêtre météo, il faut finalement attendre 10h30 pour que Tsukuihama Beach s’agite un peu avec l’épreuve de windfoil et 3 manches au programme qui voient Antoine Albeau dominer son sujet avec à ses trousses un Antoine Questel de plus en plus pressant qui remporte logiquement la dernière course de la matinée.
Avec un vent qui pointe de plus en plus souvent aux alentours des 15 nœuds, décision est prise de basculer sur le slalom avec une 1ère finale lancée et un temps menée par Jordy Vonk puis annulée. Relancée dans la foulée, le fameux heat n°16 voit cette fois Gonzalo Costa-Hoevel prendre les commandes de la course mais c’est sans compter sur le fléau de cette épreuve, les algues et autres objets divers et plus ou moins identifiés sur le plan d’eau qui viennent contrecarrer les plans d’ARG-3. Finian Maynard accélère et pense jiber en tête, le moment précis où Julien Quentel, sous le vent, passe dans la brèche laissée par KV-11, lui fait l’intérieur dans les règles de l’art, relance mieux et s’envole vers la victoire. Derrière, en 8.4 m² quand beaucoup ont fait l’option gros matos, le néerlandais Jordy Vonk prend une option glisse payante et prend une belle 2ème place. En milieu de peloton à la 1ère bouée, Antoine Albeau fait l’effort, remonte et passe entre les paquets d’algues pour finalement chiper sur le dernier bord la 3ème place à un Finian Maynard qui n’en finit pas de pester contre le plan d’eau et ses algues sournoises. Andrea Rosati prend une méritante 5ème place alors qu’enfin, grands favoris tous les 2, Matteo Iachino et Pierre Mortefon devront se contenter sur ce coup-là de biens modestes 6ème et 7ème places. En finale perdants, Ross Williams s’impose devant l’allemand Sebastien Kördel, qui mène la vie dure à l’anglais, Cyril Moussilmani et Antoine Questel, tous les 2 permettant ainsi à la délégation tricolore de placer 5 garçons dans les 15 premiers.
Lancée dans la foulée, une 2ème élimination permet de boucler le 1er tour chez les hommes comme les femmes et les regards se tournent, de nouveau, sur les prévisions météo des 2 dernières journées lundi et mardi…

 

Pour en savoir plus sur le PWA World Tour : www.pwaworldtour.com

 

Source : PWA World Tour
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: PWA World Tour Fly! ANA PWA World Cup Sarah-Quita Offringa Julien Quentel

Articles similaires

Iballa Moreno et Jaeger Stone au finish

Au terme d’une très longue semaine d’attente, c’est finalement le tout...

5 heats à l'arrachée

Alors que plus personne ne semblait y croire, la Tenerife PWA World Cup aux Canaries accouche...

La journée sauvée par les juniors…

Après une très longue journée d’attente, c’est finalement peu...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer