Interview confinement - Thomas Traversa

03/04/2020

Amoureux de voyages et de belles destinations, Thomas Traversa est lui aussi confiné chez lui dans le Sud de la France… Pour Windsurfjournal.com, l’un des meilleurs waveriders de sa génération joue au jeu de nos questions confinement et profite de la vie de manière différente.

 

Windsurfjournal.com : Où es-tu confiné actuellement ?
Thomas Traversa : Je suis chez moi dans le Sud de la France avec ma femme et mes 2 filles

 

WJ : A quand remonte ta dernière session ?
TT : Les 2 derniers jours avant le confinement, nous avons eu 2 jours de Sud-Est léger à Carro et j’ai navigué autant que je pouvais. Le 1er jour du confinement, j’ai fait une petite session de surf le matin avant le début des interdictions à 12 h.

 

WJ : Qu’avais-tu prévu s’il n’y avait pas eu ce confinement ?
TT : Je devais partir le 17 mars pour 5 semaines à Maui en famille.

 

WJ : Comment continuer à s’entraîner et garder la forme ?
TT : Rien de spécial, comme d’habitude en fait. Un peu de course à pied, du bricolage et des travaux à la maison, en plus des jeux avec les enfants donc je me dépense !

 

WJ : Ta manière de t’évader dans la journée ?
TT : Rien de spécial, profiter de chaque jour en se disant que cette "pause" est une chance pour nous tous et pour la nature…

 

WJ : Quel film, série ou jeu vidéo que tu n’avais pas eu le temps de découvrir ?
TT : Je n’ai pas regardé de films pour le moment, je ne regarde jamais de séries et pas de jeux vidéo non plus…

 

WJ : Quelle chanson pour passer le temps ?
TT : On écoute de la musique toute la journée ou presque, des trucs plutôt simples. Ma fille veut souvent écouter These Boots Are Made For Walkin’ de Nancy Sinatra et j’avoue que ça fait du bien !

 

WJ : Quel livre pour oublier que tu ne peux pas sortir ?
TT : N’importe quel livre t’aidera à sortir. En ce moment je lis La gloire de mon père de Pagnol le soir à ma fille, l’enfance, l’été, les collines, c’est joli et on se laisse vite prendre. 


WJ : Quelle tenue pour rester à la maison ?
TT : Plus souvent habillé que nu.

 

WJ : Quelques mots pour garder l’espoir ?
TT : Profiter de ce moment où les choses ralentissent.

 

Pour en savoir plus sur Thomas Traversa : www.facebook.com/thomastraversaf3

 

Source : Thomas Traversa
Photos : Tozat Photography - SB Photo by Stefano Brugnola - Nicolas Regnier/VisionArt.fr



Apportez votre contribution à Windsurfjournal.com en cliquant ici

A l'instar des annonceurs qui permettent à Windsurfjournal.com d'exister depuis 15 ans, vous, fidèles lecteurs, pouvez vous aussi nous apporter votre support et votre contribution financière (au niveau de votre choix à partir de 2 €, le prix d’un café !)  et nous aider ainsi à continuer à faire "tout simplement" notre travail et vous faire vivre quotidiennement l'actualité du windsurf.
D’avance merci !

PayPal - Vous pouvez également apporter votre contribution par PayPal à The Aloha Company Eurl, société éditrice des sites Windsurfjournal.com, SUPjournal.com et Wingsurferjournal.com

 
tags: Thomas Traversa

Articles similaires

Cow Island

Bien qu’originaire du Sud de la France, Thomas Traversa a fait du spot de...

The Portuguese Freedom

Garçon qui aime à suivre lors de leur périple quelques-uns des meilleurs...

The Windsurf Project - Project 4 - Portugal

Projet initié par Jamie Hancock avec le soutien de la marque de pneumatiques Bridgestone,...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer