Goya Windsurfing - Marcilio Browne, l'interview

24/07/2019

(Article sponsorisé)

 

Quel est ton historique avec la marque Goya Windsurfing ?
J'ai rejoint Goya Windsurfing en 2012, mais j'avais rencontré Francisco Goya, Lalo Goya, Jason Diffin, Levi Siver et Keith Teboul de nombreuses années avant de naviguer sur Hookipa. Et je crois même avoir rencontré Francisco en 1997 quand il était au Brésil. C'est tellement agréable de travailler avec une marque qui est basée sur Maui, notre recherche et notre développement sont constants. Nous passons beaucoup de temps dans l'eau car Maui livre toujours de bonnes conditions. Je passe toujours à l’atelier et au magasin, environ 3 ou 4 fois par semaine, et donc nous partageons toujours nos impressions. Ils m'ont toujours donné un soutien incroyable et à ce stade, j'ai l'impression d'être dans une famille !


Comment se déroule la recherche et le développement et quelles sont tes relations professionnelles avec Francisco Goya et Jason Diffin ?
Je suis très proche de Francisco et de Jason, nous restons toujours en contact. D'habitude, quand Francisco est à Maui, nous nous rencontrons pour jeter un coup d'œil approfondi sur mes meilleures planches de ces derniers mois, nous discutons de ce qu'elles ont de bon et des changements que nous ferions pour les prochaines. C'est ainsi que nous avançons non seulement sur les customs mais aussi sur les modèles de production. La collection 2020 est très proche de mes habitudes de navigation et j'étais d’ailleurs avec des planches de production pendant l'événement de Pozo cette année. Avec Jason Diffin, c'est une progression très régulière au fil des ans. Je lui fais part de mes impressions lors de mes sessions, de l'état de mon équipement, de mes idées et je lui donne un peu d'indications sur la façon dont j'aimerais voir évoluer la Banzai. J'aime aussi entendre tous ses commentaires sur ses sessions qu'il a faites non seulement avec la Banzai mais aussi avec la Fringe ou la Guru sur des spots Pistol River ou les Gorge, qui sont très différents des conditions que nous avons sur Maui. Nous avons fait de petits changements à la fois et au fil des ans, les voiles sont devenues plus souples mais toujours super stables et très bonnes en saut.


Quels sont tes objectifs pour 2019 ?
Mon objectif est de continuer à m'améliorer en naviguant, d'essayer d'obtenir des scores plus élevés sur les mêmes spots que je pratique au fil des étapes du tour PWA et j'espère aussi trouver le temps de trouver de très bonnes vagues quelque part en dehors de Maui, peut-être les îles Marshall ou le Cap Vert, cela fait un moment que je n’y suis pas allé…

 

Pour en savoir plus sur Goya Windsurfing : www.goyawindsurfing.com

 

Source : Goya Windsurfing
Photos : Fish Bowl Diaries

tags: Goya Windsurfing Marcilio Browne

Articles similaires

Goya Windsurfing - Loïck Lesauvage, l'interview

  Quel est ton historique avec la marque Goya Windsurfing ? L’histoire a...

Goya Windsurfing One 3 Pro 2020

(Article sponsorisé)   "La toute nouvelle One 3 Pro a...

Goya Windsurfing Custom 4 Pro 2020

(Article sponsorisé)   "Ça y est. Voici la dernière et la...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer