Fuerte souffle le chaud et le froid

28/07/2017

2 nouvelles manches de slalom disputées jeudi à Sotavento sur la Fuerteventura World Cup permettent à Antoine Albeau de creuser l’écart alors que derrière, la bagarre fait toujours rage entre les outsiders avec une journée qui sourit en particulier au champion du monde en titre, l’italien Matteo Iachino, désormais 2ème au classement général.
Moins fort et plus orienté offshore, l’alizé canarien est moins en verve que la veille en ce jeudi pour la 2ème journée de slalom sur cette Fuerteventura World Cup mais il est largement suffisant pour lancer les concurrents à l’eau en toute fin de matinée. Alors que les heats s’égrènent, la compétition est rapidement arrêtée en raison de l’accident survenu à Ethan Westera, le jeune slalomer d’Aruba sacré récemment champion du monde IFCA de la discipline, percuté par un autre concurrent et qui doit être hospitalisé en urgence suite à un tendon d’Achille sectionné. L’incident amène sans doute quelques-uns à voir autrement les limites du no rules dans des conditions musclées et c’est un Antoine Albeau toujours aussi incisif qui remporte la 1ère finale du jour devant Matteo Iachino, Ross Williams et Julien Quentel.
Dans un vent forcissant en milieu d’après-midi, Pierre Mortefon fait son retour sur le devant de la scène, après avoir été éliminé en quart de finale dans la manche précédente, et F-14 empoche sa 2ème manche de la semaine suivi de Taty Frans, Pascal Toselli et Matteo Iachino, ce dernier, très régulier, faisant la meilleure opération du jour et remontant en 2ème position après 4 manches. Trop pressé d’en découdre, Antoine Albeau reste spectateur de cette finale après un départ prématuré et signe sa plus mauvaise place de la semaine, 8ème
Vendredi, suite des hostilités avec des classements qui seront logiquement amenés à bouger encore et toujours de belles bagarres sur l’eau.


Pour en savoir plus sur le PWA World Tour : www.pwaworldtour.com et www.fuerteventura-worldcup.org

 

Source : PWA World Tour
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: PWA World Tour Fuerteventura World Cup Antoine Albeau Matteo Iachino Ross Williams Julien Quentel

Articles similaires

Living the Dream

Au regard d’une discipline des vagues largement dominée par les sœurs Moreno...

3 questions à Damien Arnoux

A 21 ans, le hyérois Damien Arnoux frappe fort en cette rentrée lors de la Hvide...

Du nouveau en 2020 sur le PWA World Tour !

C’est un vent de révolution qui devrait souffler en 2020 sur le PWA World Tour, et...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer