En eau de boudin

05/10/2015

Edition qui ne restera certainement pas dans les annales du PWA World Tour, la Davidoff Cool Water Sylt PWA World Cup à Sylt en Allemagne vient de s’achever dimanche, accouchant d’une seule et unique "petite" manche de slalom au terme de 10 longues journées… L’anticyclone, solidement installé sur le nord de l’Europe, aura fait son travail de sape dès le début de l’épreuve, Windguru ne laissant entrevoir que bien peu d’espoir au fil des jours…
Seuls les slalomers ont pu tromper l’orteil dans l’eau durant cette dizaine allemande avec une manche courue sur des œufs et remportée par l’italien Matteo Iachino devant les français Cédric Bordes et Antoine Albeau. Grâce à cette unique manche courue, ITA-140 remporte non seulement sa 2ème épreuve de la saison après Sant Pere Pescador en Espagne en juin dernier mais il prend surtout les commandes du classement annuel avant la dernière étape en Nouvelle-Calédonie, étape un temps annulé puis revenue sur le devant de la scène, autant dire que la course au titre mondial tient parfois à peu de choses… 3ème à Sylt, le champion du monde en titre, Antoine Albeau reste au contact alors qu’avec sa belle 2ème place, Cédric Bordes réalise son meilleur résultat sur une épreuve du PWA World Tour et la meilleure saison de sa carrière lui qui est désormais 5ème. Sorti en quart de finale et 17ème à Sylt, Pierre Mortefon fait jouer sa discard et reste sur le podium annuel. Avec Ross Williams 4ème, et à plus de 8000 points lui aussi, ils seront au moins 4 concurrents à pouvoir jouer le podium à Nouméa alors qu’entre Iachino et Albeau, celui qui terminera devant l’autre sera couronné.
En freestyle, avec 2 étapes courues seulement sur 4 prévues au calendrier et une saison pleine de réalisme et d’opportunisme, c’est le belge Dieter Van der Eyken qui enlève la couronne mondiale à Jose Gollito Estredo. Il est suivi de l’inévitable Kiri Thode et de la révélation de cette saison, Amado Vrieswijk. Après Steven van Broeckhoven, il est le 2ème belge à empocher le titre mondial dans une discipline souvent dominée par les freestylers exotiques… Respectivement 4ème et 5ème mondiaux, Nicolas Akgazciyan et Antony Ruenes font preuve eux aussi de réalisme et prouvent que le windsurf tricolore ne brille pas seulement qu’en slalom et en vagues.
En vagues justement, prenant leur mal en patience durant cette longue semaine en Allemagne, les yeux des waverideuses et des waveriders se tournent désormais vers la Bretagne et Crozon-Morgat avec l’espoir d’y voir se succéder les solides dépressions d’automne…

 

Voir le classement slalom Sylt après 1 manche

 

Voir le classement slalom hommes après 5 étapes

 

Voir le classement freestyle hommes après 2 étapes

 

Pour en savoir plus sur le PWA World Tour : www.pwaworldtour.com

 

Source : PWA World Tour
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: compétition PWA World Tour Davidoff Cool Water Sylt PWA World Cup Sylt Matteo Iachino Cédric Bordes Antoine Albeau Dieter Van der Eyken Kiri Thode Amado Vrieswijk

Articles similaires

Du foil… en Chine !

Roberto Hofmann, speaker sur le PWA World Tour et infatigable passionné qui organise...

L'épreuve AWT au Maroc en images

Du 15 au 21 mai derniers, l’American Windsurfing Tour (AWT) faisait escale à Moulay...

PWA Ulsan : La dernière journée en vidéo

Le résumé en vidéo de la 6ème et dernière journée de...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer