Du slalom comme on l'aime !!!

20/05/2018

Destination décriée dans le calendrier du PWA World Tour, le spot d’Ulsan en Corée du Sud montre décidément un tout autre visage cette année et cette journée de dimanche ne déroge pas à la règle avec 5 manches validées au total, 3 pour les femmes et 2 autres pour les hommes. Au terme d’âpres combats sur l’eau, Delphine Cousin et Matteo Iachino sont désormais en tête d’une épreuve qui est loin d’être terminée !
25 nœuds mini, 40 nœuds maxi, la mer du Japon est en colère en ce dimanche de mai et les concurrents de cette Ulsan PWA World Cup se surprennent eux-mêmes à gréer des voiles inférieures à 7.8 m², chose plutôt inhabituelle pour l’endroit depuis quelques années. 5.0 à 5.5 m² chez les femmes, surfaces entre 6.0 et 7.0 m² chez les hommes, le ton est donné pour une rare et belle journée de slalom comme le tour mondial en offre trop peu…
Souhaitant tiré parti au maximum des conditions, la direction de course enchaîne les manches et ce sont les femmes qui en profitent le mieux avec 3 manches au compteur au terme de la journée. Combatives et méritantes sur un plan d’eau pour le moins compliqué et exigeant, Lena Erdil et Delphine Cousin Questel se partagent les points en début de journée jusqu’à ce que Maëlle Guilbaud vienne jouer les trouble-fêtes et remporter la 3ème et dernière course du jour, sa 1ère victoire au passage sur une manche de la coupe du monde ! C’est la photo finish qui départage finalement Delphine Cousin Questel et Guilbaud, cette dernière revenant de loin après une chute mémorable, mais heureusement sans gravité, en demi-finale.
Chez les hommes, 4 garçons se distinguent rapidement en la présence de Matteo Iachino, Antoine Albeau, Pierre Mortefon et Jordy Vonk, ce quator étant le seul à participer à toutes les finales dont les 2 nouvelles du jour. Pourtant en tête lors de la 1ère finale hommes de ce dimanche, Antoine Albeau rate l’occasion de s’échapper au classement général en chutant à la bouée n°2 en finale. L’italien Matteo Iachino profite de l’aubaine, s’engouffre et creuse l’écart avec une 2ème place dans la manche suivante, remportée belle et bien cette fois par Albeau. Derrière, Pierre Mortefon et Jordy Vonk sont en embuscade tout comme Pascal Toselli qui, même s’il rate une des finales gagnants du jour, n’en reste pas moins toujours placé. Parmi les performances et surprises du jour, à signaler la belle régularité du néo-calédonien Basile Jacquin, qui, de toutes les finales perdants, pointe 7ème après 3 manches d’une épreuve au niveau on ne peut plus relevé !
Lundi, suite de cette Ulsan PWA World Cup avec la finale du slalom n°4 laissée en stand-by en raison des algues de plus en plus présentes sur la zone de départ dimanche, une course synonyme de discard et donc de gros changements encore dans le classement alors que Matteo Iachino prend provisoirement les commandes de l’épreuve. En tête chez les femmes, Delphine Cousin Questel voit sa régularité payer manche après manche mais devra malgré tout rester vigilante jusqu’au bout…

 

Pour en savoir plus sur le PWA World Tour : www.pwaworldtour.com

 

Source : PWA World Tour
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: PWA World Tour Ulsan PWA World Cup Ulsan Delphine Cousin Questel Matteo Iachino

Articles similaires

3 questions à Pierre Mortefon

Sur une épreuve attendue, le Français Pierre Mortefon ne déçoit pas...

3 questions à Benoît Merceur

Connue pour sa vitesse et ses qualités de glisse, le Français Benoît Merceur...

Un grand cru

La Gran Canaria Gloria Windsurf World Cup à Pozo Izquierdo offre, une fois de plus, un...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer