Dans le vif du sujet !

29/09/2019

C’est dans des conditions ventées et typiques de la Mer du Nord que les concurrents de la Mercedes-Benz Sylt PWA World Cup entrent dans l’arène à Sylt en Allemagne samedi, l’occasion de débuter les épreuves de freestyle et de vagues et, pour Sarah-Quita Offringa de l’emporter en vagues après la grosse surprise du jour, l’élimination d’Iballa Moreno en quart de finale !
Après la journée de vendredi marquée par la confirmation des inscriptions et le traditionnel défilé des nations, la Mercedes-Benz Sylt PWA World Cup entre directement dans le vif du sujet avec l’arrivée au même moment d’une belle dépression sur les côtes allemandes. Les freestylers ouvrent le bal les premiers en matinée avec un 1er tour bouclé et sans grande surprise au programme, les favoris répondant présents comme Youp Schmit qui prend le meilleur sur Kiri Thode et qui se rassure après son opération au genou quelques semaines plus tôt. Plus bas dans le tableau, les français Nicolas Akgazciyan et Antoine Albert se livrent à une bagarre de haut vol avec les 2 meilleurs scores du jour au compteur. Mais il ne doit en rester qu’un et c’est le néo-calédonien qui s’impose d’un cheveu par la plus petite des différences, 0,3 points !
A la faveur d’une marée plus favorable et d’un vent plus soutenu, décision est rapidement prise de basculer sur l’épreuve des vagues femmes, une simple élimination marquée un véritablement tremblement de terre avec l’élimination en quart de finale d’Iballa Moreno par la jeune freestyleuse néerlandaise Maaike Huvermann ! En finale, Sarah-Quita Offringa et Justyna Sniady se retrouvent avec un duel qui tourne rapidement à l’avantage d’ARU-91 brillante en surf comme en saut…
Chez les hommes, après des trials qui voient les qualifications notamment d’Antoine Albert et d’Arthur Arutkin, le 1er tour déroule avec des qualifications sans problème pour Marcilio Browne, Victor Fernandez, Thomas Traversa ou encore Ricardo Campello et les éliminations de Leon Jamaer par Marino Gil, de Klaas Voget par Antoine Martin et enfin de Robby Swift par Dieter Van der Eyken. Dans un heat a priori "facile", Jaeger Stone est obligé de sortir l’artillerie lourde face à un Arthur Arutkin combatif et brillant qui aura, à coup sûr, un coup à jouer dans la double élimination…
Dimanche, suite de cette Mercedes-Benz Sylt PWA World Cup avec toujours des conditions prévues mais également beaucoup de pluie !

 

Pour en savoir plus sur le PWA World Tour : www.pwaworldtour.com

 

Source : PWA World Tour
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: PWA World Tour Mercedes-Benz Sylt PWA World Cup Sylt Sarah-Quita Offringa

Articles similaires

PWA Highlights 2004

Alors que le PWA World Tour ne se résume plus à cette heure qu’à 4...

La série noire continue, Fuerteventura annulé !

On peut désormais parler de véritable hécatombe concernant le PWA World...

La Tenerife PWA World Cup annulée

C’est une crise sans précédent que vit actuellement le PWA World Tour, la...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer