Publicité:

Browne vs Mussolini

01/11/2013

Après l’annonce la veille de l’annulation de la finale au Chili, cette JP Aloha Classic PWA World Cup à Maui a pris en moins de 24 heures une toute autre dimension, l’étape hawaiienne devenant l’ultime étape de l’année qui doit sacrer le champion du monde 2013. Entre temps, la simple élimination a été synonyme d’un véritable carnage dans les rangs des waveriders du circuit mondial et cette journée de jeudi résonne donc comme celle de la dernière chance de sauver une saison toute entière alors que ceux qui ont fait l’impasse de ne pas aller à Hawaii, en pensant en faire leur discard, rongent leur frein en suivant le live streaming.
Dans ce contexte et avec 7 prétendants au titre désormais, le 1er heat de la journée de la double élimination mérite largement l’appellation de heat de la mort avec en lice Ricardo Campello, Victor Fernandez, Philip Köster et Laurent Guillemin, le français qui travaille chez Quatro/Goya. Attendu, le double champion du monde de la discipline n’est que l’ombre de lui-même et après un surf correct, G-44 tourne en rond sur le spot alors que Victor Fernandez et Ricardo Campello ont pris eux la mesure de l’évènement. Tête basse, Philip Köster rejoint les paddocks et ne sera donc pas champion du monde cette année, une sacrée leçon pour le jeune allemand sous le feu des projecteurs ces dernières années mais avec aussi un circuit qui était sans doute trop taillé à sa mesure jusqu’à présent. Autre prétendant potentiel au titre, l’allemand Leon Jamaer tombe lui aussi au champ d’honneur alors que Robby Naish passe enfin un tour dans un style classique mais toujours efficace.
Avec un jugement déjà très serré lors de la simple élimination, les choses se compliquent avec le 2ème et le 3ème tour de cette double élimination, et les gros enjeux en cours, et les décisions ne font pas toujours que des heureux avec malgré tout Ricardo Campello, Victor Fernandez et Robby Swift qui montrent un autre visage qu’en début de semaine et qui enchaînent. Le français Jules Denel voit l’aventure s’arrêter au 2ème tour, au 3ème pour Thomas Traversa et Camille Juban avec un niveau sur l’eau qui finit par avoir raison également du parcours de Campello et Fernandez.
Dans un heat déjà décisif contre les frères Pritchard, Alex Mussolini et Marcilio Browne avancent ensemble et retrouveront jeudi sur l’eau Josh Angulo et Robby Swift pour la suite et fin de cette double élimination. Si Mussolini et Browne sont éliminés ensemble, l’avantage ira pour Mussolini, si l’un des 2 passe, il empochera la couronne tant convoitée… Si les 2 passent ensemble enfin, il s'agira alors d'une véritable finale avant l’heure qui déterminera le champion du monde avant de connaître ensuite le meilleur à Hookipa.

 

Voir le classement après 1 double élimination

 

Pour en savoir plus sur la JP Aloha Classic PWA World Cup : www.pwaworldtour.com et www.alohaclassicmaui.com

 

Source : American Windsurfing Tour - PWA World Tour
Photos : PWA/John Carter

tags: compétition PWA World Tour vagues Hookipa Maui JP Aloha Classic PWA World Cup Josh Angulo Robby Swift Marcilio Browne Alex Mussolini

Articles similaires

Du foil… en Chine !

Roberto Hofmann, speaker sur le PWA World Tour et infatigable passionné qui organise...

L'épreuve AWT au Maroc en images

Du 15 au 21 mai derniers, l’American Windsurfing Tour (AWT) faisait escale à Moulay...

PWA Ulsan : La dernière journée en vidéo

Le résumé en vidéo de la 6ème et dernière journée de...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer