Bosson et Campello peuvent se prendre à rêver

03/10/2018

Après 11 heures de compétition quasi non-stop mardi sur le Mercedes-Benz Sylt PWA Super Grand Slam en Allemagne, Ricardo Campello et Sarah-Quita Offringa en vagues et Adrien Bosson en freestyle sont les héros du jour, les 2 garçons prenant en prime une option sur le titre mondial, en attendant le retour de leurs adversaires dans les doubles éliminations…
Arrêtée la veille avec des conditions tribord, c’est cette fois bâbord que les phases finales femmes et la finale hommes en vagues reprennent en ce mardi à Sylt aux premières heures du jour. En finale contre Iballa Moreno, Sarah-Quita Offringa trouve la faille et s’impose. Chez les hommes, un double front loop et un bon surf placent d’entrée de jeu Ricardo Campello en situation confortable et un malgré un superbe 360° dans la vague et la meilleure note en surf du jour au passage, Thomas Traversa s’incline logiquement face au vénézuélien. Alex Mussolini empoche pour sa part la finale perdants devant Jaeger Stone. Si l’épreuve devait en rester là, Ricardo Campello a virtuellement un pied sur la plus haute marche en vagues du podium annuel…
La marée et le vent de plus en plus onshore obligent le comité de course à mettre l’épreuve de vagues en stand-by et ce sont les freestylers qui reprennent possession du spot. Comme à Fuerteventura aux Canaries quelques semaines plus tôt, Adrien Bosson fait fi des conditions, pourtant loin d’être évidentes, et navigue sur un petit nuage. Le français se défait d’Amado Vrieswijk et de Steven van Broeckhoven pour retrouver en finale Gollito Estredo, comme à Fuerteventura. V-10 part favori mais le français fait un heat quasi parfait, réalisant tout ou presque ce qu’il entreprend ! Devant une telle démonstration de style et d’efficacité, Gollito Estredo ne peut que s’incliner, Adrien Bosson prenant du même coup une sérieuse option pour le titre mondial.
Lancée dans l’après-midi, la double élimination en vagues est la dernière chance de briller cette saison pour certaines, l’ultime opportunité de pouvoir rêver encore au titre mondial. Avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête, Philip Köster fait le job et passe 4 tours, tout comme Klaas Voget et Leon Jamaer. Seule grosse surprise de la fin de journée (et quelle surprise !) toujours en course pour le titre, Marcilio Browne se fait surprendre par le français Antony Ruenes pour la 2ème fois de la semaine, le marseillais assurant son saut mais se montrant surtout particulièrement brillant en surf ! Browne a du mal à y croire mais pourtant l’aventure s’arrête bien là pour lui cette saison…
A la faveur de conditions toujours aussi soutenues, freestylers et waveriders devraient encore s’affronter mercredi sur le plan d’eau de Sylt avec un heat en vagues qui s’annonce d’ores et déjà explosif entre Philip Köster et Antony Ruenes !

 

Pour en savoir plus sur le PWA World Tour : www.pwaworldtour.com

 

Source : PWA World Tour
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: PWA World Tour Mercedes-Benz Sylt PWA Super Grand Slam Sylt Sarah-Quita Offringa Ricardo Campello Adrien Bosson

Articles similaires

La guerre des nerfs a bien eu lieu !

Après 6 longues heures d’attente afin de valider 8 heats, la Marignane PWA World...

Live streaming Marignane - Jour 6

En partenariat avec le PWA World Tour et les organisateurs de la Marignane PWA World...

Live Marignane - Jour 6

C’est parti pour cette 6ème et dernière journée en direct de la...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer