Publicité:

Au bord de la crise de nerfs…

21/05/2019

Décidément bien tristounette cette année, la campagne asiatique du PWA World Tour continue mardi à Ulsan en Corée du Sud sur l’Ulsan PWA World Cup avec 2 nouvelles manches en foil validées chez les femmes et presque 3 tours bouclés en slalom pour les hommes avec quelques déconvenues déjà dont certains leaders se seraient bien passées…
Epreuve toujours compliquée saison après saison, cette Ulsan PWA World Cup en Corée du Sud reste fidèle à sa réputation et c’est après une matinée plutôt calme que les choses s’agitent finalement peu après 12h30 avec 2 nouvelles manches en foil pour les femmes. Après sa contre-performance de la veille, l’espagnole Marina Alabau est décidée à revenir aux avant-postes et elle le prouve en remportant la 1ère manche du jour et la 3ème de la semaine. E-5 est à 2 doigts de l’emporter à nouveau dans la foulée mais c’est sans compter sur une chute qui la prive de la victoire et voit Delphine Cousin s’imposer et garder ainsi l’avantage au classement général.
A la faveur d’un vent de plus en plus frais entre 9 et 15 nœuds, décision est prise de basculer enfin sur la discipline du slalom en début d’après-midi après 4 jours à trépigner dans les paddocks pour les slalomers. Après 2 tours à peu près sans encombre, c’est avec le début des quarts de finale que les choses se compliquent en raison d’un vent de plus en plus inconsistant, en force comme en direction, et pour conséquence directe l’annulation de nombreux heats, bien souvent après le passage de la 1ère bouée. Symbole de cet après-midi de course pour le moins compliqué, le heat n°7, annulé 3 fois, qui voit l’allemand Sebastian Kördel et les français Pascal Toselli et Julien Quentel rater leur qualification lors du 4ème essai alors que Kördel et Toselli notamment étaient à chaque fois dans le top 4 lors des précédentes tentatives ! Même constat et mêmes conséquences, ou presque, dans le heat n°8 suivant puisque ce sont cette fois l’autrichien Marco Lang et le français Antoine Albeau (victime d'algues sur la 1ère partie du parcours) qui sortent à leur tour par la petite porte. Les concurrents du heat n°9 passent encore entre les gouttes mais c’est après le dernier quart de finale, annulé lui aussi et avec un Pierre Mortefon en mauvaise posture, que la direction de course décide d’en rester là pour la journée.

Avec 2 journées encore de compétition et des prévisions météo incertaines encore, tout reste possible sur cette Ulsan PWA World Cup, une compétition qui, cette année encore, ne laissera pas un souvenir impérissable à certains…

 

Pour en savoir plus sur le PWA World Tour : www.pwaworldtour.com

 

Source : PWA World Tour
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: PWA World Tour Ulsan PWA World Cup Ulsan Delphine Cousin Marion Mortefon Marina Alabau

Articles similaires

3 questions à Thomas Goyard

Passé à 2 doigts du podium et d’une possible victoire en foil au Japon lors...

L'épreuve PWA à Klitmöller annulée

Annoncé fin janvier (cf notre news du 26 janvier 2019), le calendrier du PWA World Tour...

La belle revanche de Thomas Goyard

Malheureux au Japon quelques semaines plus tôt avec une 4ème manche, synonyme de...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer