Publicité:

Antoine Albeau, ses amis, ses copains, ses adversaires

20/11/2022

Pendant 30 ans au plus haut niveau mondial, Antoine Albeau a côtoyé l’ancienne comme la nouvelle génération de windsurfers, affrontant ainsi de nombreux adversaires qui sont, pour certains, devenus des amis au fil du temps. Témoignages…

 

Matteo Iachino
Antoine Albeau a été l'une de mes plus grandes inspirations en windsurf. Un vrai talent et un champion. Je le regardais faire de la compétition, puis je suis parvenu à l’affronter et c'était époustouflant. J'ai eu les meilleures bagarres sur l'eau de ma carrière contre lui à Fuerteventura en 2016 et en 2019 ainsi qu’au Portugal en 2018. Je ne peux qu'être reconnaissant d'avoir été l'un de ses adversaires, nous tous, windsurfers, lui devons quelque chose.

 

Cyril Moussilmani
Antoine est un ami. Nous avons formé des groupes d'amis qui ont évolué au fil du temps. Julien Taboulet, mes frères, Antoine et moi, puis Julien Quentel, mes frères, Cédric Bordes et Antoine. Au début, nous avons fait des belles années chez AHD ensemble avec le shaper Jean Boudoires avec des concepts top pour chacun. Avec à la clé, pas mal de victoires et de belles bagarres. Au niveau compétitions, Antoine est un compétiteur hors pair, qui sur l'eau est prêt à tout pour gagner et qui redevient normal après les compétitions, c'est ce qui a fait sa force.

 

Pierre Mortefon
C’est presque une surprise d’apprendre qu’Antoine a décidé de finalement arrêter la coupe du monde à la fin de l’année, tant il a repoussé ce moment ! Même si cela n’a pas toujours été facile entre nous, notamment dans cette rivalité pour le titre toutes ces dernières années, je ne peux que saluer la performance et l’immense carrière qu’il a eue en traversant toutes ces différentes époques. Je retiendrais deux choses qui m’ont impressionnées au-delà des résultats, la polyvalence (gagner toutes les disciplines de courses, le freestyle et son très bon niveau dans les vagues) et le travail pour toujours être là, toujours trouver du nouveau matos, des nouvelles choses… Bravo et bonne continuation pour ces nouveaux défis.

 

Cédric Bordes
Antoine est un totem. Aujourd’hui, le mot légende est peu galvaudé et trop souvent utilisé, mais c’est ce qu’il est et restera encore dans le futur. Ce qu’il a fait année après année est monstrueux. J’ai énormément appris à ses côtés, il a une volonté énorme et une motivation intacte. Il sait l’importance de profiter de la vie de pro, la planche a toujours été sa raison de se lever et sa vie entière était dévouée à cela. Ces priorités avec sa famille ont un peu changé dernièrement et c’est aussi très bien ainsi. J’ai la chance de pouvoir le considérer comme un ami, même si ces dernières années, en raison de nos sponsors différents, nous avons travaillé un peu en concurrence. C’est d’ailleurs peut-être un regret, de ne pas avoir pu travailler vraiment ensemble, mais c’est la vie. 

 

Julien Quentel
Par où commencer... Il y a tellement de choses à dire, autant sur le plan sportif qu’amical depuis toutes ces années. Je crois que la première fois que nous nous sommes rencontrés, c'était sur une AFF à Carro. Après, il est venu à Saint-Martin pour une compétition, et depuis nous ne nous sommes plus quittés, aussi bien sur les compétitions que dans la vie. Il m'a appris à être rigoureux et prêt dans la gestion de mon matos et, par la même occasion, dans ma vie, vu que tout est lié quand on y pense ! Sur l’eau, ç'a toujours été la guerre, les gens pensent que Tonio me laissait passer ou me facilitait certaines manches, mais depuis le début de notre relation, il ne m'a jamais laissé gagner, il disait :  "Juju tu savoureras 1000 fois plus le jour où tu gagneras". Tonio a une force que personne n’a ! La capacité de rebondir quand tu foires une manche, d'avoir la mentalité de revenir et de la gagner. Il s'est battu avec les plus grandes légendes du windsurf et de la jeune génération, il nous a quand même mis à l’amende pendant toutes ces années. Ce n’est pas pour rien qu’il a 25 titres de champion du monde, dans presque toutes les disciplines. Tonio arrête la PWA mais il sera toujours dans le monde du windsurf avec tous ses projets à venir. Bon vent mon petit Tonio !

 

Ricardo Campello
Quelle carrière tu as eue ! Slalom, Formula, freestyle, vitesse, Super-X, à peu près toutes les disciplines que tu as dominées, sauf les vagues, car tu n'y as pas mis beaucoup d'efforts. J'ai beaucoup de bons souvenirs sur le circuit et dans la vie avec toi et je ne pourrais pas être plus fier de voir ce que tu as accompli dans ta carrière et dans ta vie. Merci pour tout ce que tu as fait pour le windsurf et pour m'avoir inspiré à être meilleur (et à être aussi mon caddy sur certains événements !). Pour moi, tu es l'un de mes athlètes préférés, avec 25 titres mondiaux dans presque toutes les disciplines ! Nos souvenirs fous et amusants resteront à jamais dans mon esprit et mon cœur et je suis vraiment impatient de voyager avec toi dans des endroits incroyables pour enfin te voir naviguer en vagues ! Bonne chance pour le prochain chapitre de ta vie et sois sûr que tu seras toujours une légende dans notre sport ! Le GOAT !

 

Micah Buzianis
Antoine a été un grand adversaire au cours de ma carrière. Je me souviens de son arrivée sur le circuit mondial et de l’aura qui l'entourait pour faire de grandes choses.  Il s'est montré à la hauteur pendant sa longue et fructueuse carrière. Nous étions des concurrents sur l'eau, mais aussi de grands amis en dehors de l'eau. J'ai eu le grand privilège de visiter sa maison et de rencontrer sa famille, qui l'a beaucoup soutenu dans son travail. J'ai également eu la chance d'être son coéquipier pendant de nombreuses années et de tester et de développer du matériel ensemble. Son dévouement et son engagement envers son sport et son style de vie étaient étonnants. Il travaillait constamment sur son équipement et son corps pour s'améliorer et devenir meilleur. Il était fougueux sur l'eau, mais il était toujours amical et coopératif avec les fans et les autres, prenant toujours le temps de signer des autographes, de prendre des photos ou de répondre aux questions. C'est un vrai champion, c'était un honneur l’avoir affronté et de pouvoir dire que c’est un ami. Je sais qu'il aura autant de succès après sa carrière de compétiteur qu'il en a eu pendant celle-ci !!!  Je lui souhaite, ainsi qu'à sa famille, tout le meilleur !!!

 

Kevin Pritchard
Antoine a toujours été un excellent coureur et compétiteur. Nous n'avons pas eu de souci durant toute notre carrière, ce qui était plutôt appréciable, et il a toujours été un grand champion. Je suis encore surpris de voir combien de temps il a continué à participer au tour mondial et je le félicite pour sa grande carrière !

 

Björn Dunkerbeck
C’est définitivement le coureur en slalom le plus fort que j'ai eu à affronter après 2005 jusqu'à aujourd'hui. Toujours le top ! Il a eu une longue et belle carrière et je suis sûr qu'il y en a encore beaucoup de bonnes choses à venir ! Bonne chance pour l'avenir et mes félicitations pour toutes ces années au sommet !

 

Finian Maynard
Je me souviens bien d'avoir commencé le PWA World Tour à la même époque qu'Antoine (1992), nous avons gravi les échelons ensemble et avons passé de bons moments à voyager dans le monde entier dans la "famille du tour" pour nous entraîner et participer à des compétitions. Antoine, à mon avis, était toujours exceptionnellement bien préparé - équipement, physiquement et mentalement, pour cela, j'ai toujours eu un profond respect, parce que cela montre que si vous mettez le travail en place, alors on peut obtenir un (très) bon résultat. Il était aussi naturellement rapide dans toutes les conditions, et avait de très bonnes aptitudes dans les vagues, un vrai "homme à tout faire". Tant de batailles sur l'eau ensemble, de superbes souvenirs tous ensemble, et presque toujours peu importe ce qui se passait pendant un événement, c'étaient des sourires et du plaisir à la fin. Antoine avait une bonne relation avec quasiment tout le monde sur le circuit, il était apprécié et respecté, même avant qu'il ne commence à gagner de nombreux titres. En fin de compte, Antoine sera toujours une véritable légende de notre sport, et je tiens à lui adresser mes plus chaleureuses félicitations pour son incroyable carrière. Full taquet !

 

Robby Naish
Antoine a eu une sacrée carrière dans le windsurf !  Avec Björn Dunkerbeck et moi-même, Antoine a réussi à rester concentré, engagé, passionné et compétitif pendant des décennies.  Il a su s'adapter aux changements d'équipement au fil des ans, gagnant sur des planches de slalom de la vieille école, des planches courtes et larges nouvelle génération, des planches de foil, et bien sûr, il est toujours resté un windsurfer en vagues de haut niveau.  Et à travers toutes ces années, Antoine est resté gentil, accessible et humble. Il est un exemple à suivre pour les jeunes athlètes.  Même si je le vois moins souvent qu'avant, je considère toujours Antoine comme un ami, et je lui souhaite de réussir dans toutes les directions où son avenir le mènera, que ce soit sur l'eau ou en dehors !

 

Source : Matteo Iachino - Cyril Moussilmani - Pierre Mortefon - Cédric Bordes - Julien Quentel - Ricardo Campello - Micah Buzianis - Kevin Prichard - Björn Dunkerbeck - Finian Maynard - Robby NaishPhotos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: Antoine Albeau

Articles similaires

Merci Tonio!

La décision d’Antoine Albeau de se retirer du circuit mondial voit une grande page...

3 questions à Antoine Albeau

Après 30 ans d’une riche carrière, Antoine Albeau met un terme à sa...

3 questions à Marie-Claire et Jean-Marie Albeau

Si Paola Albeau Green partage le quotidien d’Antoine Albeau depuis 10 ans (cf notre...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer