Publicité:

Alberto Menegatti, l\'interview

17/05/2013

Souvent considéré comme un outsider parmi tant d’autres, l’italien Alberto Menegatti prouve qu’il fait bien partie des sérieux prétendants au titre suprême en remportant la semaine dernière l’Ulsan PWA World Cup, la 1ère étape de la saison dans la discipline du slalom. Du haut de ses 28 ans et avec 10 ans d’expérience déjà sur le circuit mondial, ITA-4 pourrait bien être le garçon à suivre en 2013 et c’est donc logiquement que Windsurfjournal.com s’est intéressé à son cas…

 

Windsurfjournal.com : Tout d’abord félicitations, qu’est-ce que ça fait de remporter une étape du PWA World Tour, y avais-tu seulement songé un jour ?
Alberto Menegatti : Avant cette épreuve en Corée, je savais que j’allais vite mais je n’imaginais pas un seul instant que je pourrai remporter la première épreuve PWA de slalom de l’année ! Je suis en train de réaliser et c’est presque un choc pour moi. Désormais, je sais que je suis capable de remporter une épreuve de la coupe du monde et je vais m’employer à donner le meilleur de moi-même pour faire de mon mieux sur les épreuves à venir.

 

WJ : Peux-tu nous résumer tes 3 manches, leur déroulement ?
AM : La 1ère manche, c’est l’hallu, le choc, je prends un départ terrible et je mène de bout en bout et je l’emporte. Une top course, une bonne vitesse et un super résultat, pas beaucoup d’erreurs à mon avis. Dans la 2ème manche, j’ai pris un départ un peu plus en sécurité et je suis passé en tête à la 1ère bouée, c’est à la seconde bouée que j’ai commis une erreur en jibant un peu large en suivant la houle et je termine 2ème. Dans la 3ème manche, je prends un bon départ, je jibe en tête mais à la 2ème bouée la course est annulée à cause du vent un peu juste… Lorsque l’on repart, mon départ est un peu moins bon, je commets quelques erreurs mais je prends quand même une bonne 4ème place. Je suis vraiment agréablement surpris par ma course en Corée, j’ai fait finalement assez peu d’erreurs et j’ai été régulier, je ne pouvais pas espérer mieux !!!

 

WJ : Après ta victoire dans le slalom n°1, t’es-tu mis plus de pression sur les épaules pour la suite, le regard de tes adversaires a-t-il changé ?
AM : D’une manière générale, la pression était présente sur l’ensemble de cette épreuve en Corée… J’étais en tête de la course et je faisais de mon mieux pour garder cet avantage même s’il est vrai que la pression et la tension montaient au fur et à mesure que l’on arrivait à la fin de la semaine. Je sais que je peux remporter une épreuve désormais, c’est une base de travail intéressante que je vais exploiter et la pression est sur les autres désormais !

 

WJ : Comment expliques-tu cette victoire, plus de vitesse, plus d’entraînement que les autres, un peu de chance aussi ?
AM : Je suis sûr que c’est un mixte de tout ça… Une très bonne vitesse, beaucoup d’entraînement durant l’hiver et en effet un peu de chance aussi. S’il n’y a pas un peu de chacun de ces éléments alors la victoire ne peut pas arriver. Durant l’hiver, je me suis entraîné comme jamais auparavant et j’ai vraiment essayé d’aller le plus loin possible afin d’atteindre mon but… Et l’emporter quelques mois plus tard en Corée, c’est la meilleure récompense que je pouvais espérer ! Mon matos marche à merveille, mes Point-7 AC-1, mes Starboard iSonic et les ailerons Z Fins rendent les choses encore plus faciles !

 

WJ : Qu’est-ce qui a changé entre l’Alberto Menegatti de 2012 et celui de 2013 ?
AM : L’Alberto de 2013 est mieux préparé à toutes les situations ! Je me sens prêt pour le vent léger comme le vent fort, le plat comme dans le slalom n°1 comme le clapot dans les slaloms n°2 et 3 que nous avons eu en Corée. Ma tête est aussi mieux préparée pour les moments clés d’une course comme les départs ou les jibes. Physiquement, je suis aussi plus tonique, c’est un ensemble cohérent entre le corps et l’esprit !

 

WJ : Dans un mois, tu arriveras en Costa Brava en position de leader, vas-tu changer quelque chose dans ta préparation ?
AM : Je vais continuer et progresser encore dans ce que je fais depuis des mois avec d’appuyer un peu plus sur l’accélérateur. L’objectif est d’être prêt, affuté, réglé afin d’être le plus rapide possible tout en commettant le moins d’erreurs…

 

Pour en savoir plus sur Alberto Menegatti : www.facebook.com/pages/Alberto-Menegatti-ITA4/497942450226950

 

Photos : PWA/John Carter

tags: interview Alberto Menegatti PWA World Tour Ulsan PWA World Cup

Articles similaires

Facebook Live - Interview Antoine Albeau

A voir ou à revoir, notre interview Facebook Live réalisée ce vendredi 6...

Facebook Live - Interview Bruno André

A voir ou à revoir, notre interview Facebook Live réalisée ce vendredi 6...

Facebook Live - Interview tridem

A voir ou à revoir, notre interview Facebook Live réalisée ce vendredi 6...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer