Adrien Bosson l'a fait !

03/10/2022

Vice-champion du monde en 2018 et 2021, le français Adrien Bosson devient (enfin !) champion du monde dans sa discipline de prédilection, le freestyle, au terme d’une âpre bagarre face à l’italien Jacopo Testa, les 2 hommes étant séparés par la plus petite des différences, 0,1 points !

Les conditions sont toujours là à Sylt en ce 9ème jour de compétition sur la Mercedes-Benz Windsurf World Cup Sylt et les freestylers reprennent le chemin du plan d’eau en ce dimanche pour la suite de la double élimination. Avec un vent onshore, un shore break pas évident à négocier et un plan d’eau qui ressemble à une marmite en pleine ébullition, les conditions sont loin d’être évidentes à négocier. Sur une belle dynamique depuis la veille, Antony Ruenes élimine son compatriote Nicolas Akgazciyan avant de tomber au champ d’honneur au tour suivant face au belge Dieter Van der Eyken. Mais l’homme en forme du jour est l’italien Jacopo Testa qui élimine tour à tour Yentel Caers et Steven Van Broeckhoven pour aller défier le français Adrien Bosson en finale.

Sur un petit nuage, ITA-261 bat Bosson à la régulière dans la finale de la double élimination avec le meilleur score du jour (124,10 points) et oblige à lancer une super finale entre les 2 hommes. Après être passé si près du titre en 2018 face à Gollito Estredo et en 2021 contre Amado Vrieswijk, Adrien Bosson inverse la tendance et s’impose dans l’ultime heat du jour par le plus infime des écarts, 0,1 points, une différence qui oblige les juges à compter et recompter encore pendant de longues minutes. La 3ème tentative est donc la bonne pour le freestyler varois qui remporte enfin la 1ère couronne mondiale de sa carrière, à 31 ans. Et avec Antony Ruenes 6ème, Sam Esteve et Nicolas Akgazciyan 7ème et Antoine Albert 9ème, la délégation tricolore se fait remarquer et montre que, comme en vagues et en slalom, elle a du potentiel.
Les conditions étant toujours là, mais toujours aussi techniques, une tentative avortée de lancer l’épreuve des vagues laisse la place à une super session que remportent la suissesse Pauline Katz et le japonais Takuma Sugi, un grand show de 30 minutes qui ravie le public allemand venu en masse en ce dimanche à Sylt.
Lundi, 10ème et dernière journée de cette Mercedes-Benz Windsurf World Cup Sylt avec toujours des waveriders et des slalomers en lice qui devront composer avec un plan d’eau technique à souhait !

 

Source : PWA World Tour
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: PWA World Tour Mercedes-Benz Windsurf World Cup Sylt Adrien Bosson

Articles similaires

Les jeunes slalomers en action à Bonaire

Bonaire, connue pour ses alizés constants et ses eaux cristallines, a accueilli la...

3 questions à Nico Prien

Élu président du PWA World Tour, ainsi que président du conseil...

3 questions à Jimmy Diaz

Après 20 ans de bons et loyaux services, Jimmy Diaz a démissionné...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer