Adieu Farrel O'Shea

04/06/2024

La communauté du windsurf est en deuil suite à la disparition tragique de Farrel O'Shea, le 2 juin à La Palme, dans le sud de la France. Cet événement marque une perte immense pour le monde des sports de glisse.

Farrel O'Shea, originaire de Wellington dans les West Midlands, a découvert le windsurf à la fin des années 1970 sur un petit lac à Telford. C'est sur cette étendue d'eau modeste qu'il a appris les rudiments de ce sport, devenant rapidement accro à la sensation de liberté et de vitesse que procure le windsurf. Au début des années 1980, Farrel O'Shea s'impose comme l'un des windsurfers britanniques les plus en vue, apparaissant régulièrement dans les magazines spécialisés. Il se distingue non seulement par ses compétences techniques, mais aussi par son esprit pionnier. Il est notamment reconnu pour avoir exécuté le premier killer loop ou cheese roll filmé par Alex Williams à Fuerteventura en 1986. Sa capacité à maîtriser des manœuvres radicales comme des rotations avant en a fait une figure de proue dans le domaine du waveriding.
Mais la carrière de Farrel O’Shea ne se limite pas à la compétition. Il est également un innovateur, participant à la conception et à la construction de planches plus légères et performantes avec des amis de M&M Custom et de Lightwave Custom. Son expertise s'étend également à la rédaction avec la publication du livre "An Introduction To Windsurfing" en 1987, un ouvrage qui reste une référence dans le domaine.

Dans les années 1990, il s'installe à Abersoch et continue de contribuer activement au sport. Il fonde O'Shea International en 1994, une marque qui produit des planches et une
gamme de voiles, tout en restant un windsurfer compétitif atteignant des vitesses records, comme les 44,34 nœuds aux Saintes-Maries-de-la-Mer en France. L'engagement de Farrel envers les sports de glisse ne faiblit jamais. Il s'implique dans le wakeboard et organise le festival Wakestock, combinant compétitions et concerts musicaux, attirant les meilleurs talents internationaux. En 2003, il découvre le stand up paddle et ajoute cette discipline à sa collection, anticipant son essor. Sa marque devient un leader dans la conception et la production de planches gonflables, mettant l'accent sur la qualité et la durabilité.

Entre temps, Farrel O’Shea continue de participer régulièrement aux épreuves mondiales en vitesse. En novembre 2012, le record britannique est de nouveau battu, cette fois en Namibie, avec une vitesse de 48,82 nœuds. 3 ans plus tard, il passe la barre des 50 nœuds, avec un autre record britannique à la clé et une vitesse de 51,20 nœuds.
La vie de Farrel O'Shea
était une célébration constante de la glisse, de l'innovation et de la passion pour les sports nautiques. Son héritage perdurera à travers ses réalisations et les nombreux windsurfers qu'il a inspirés. Victime d'un arrêt cardiaque sur la plage de La Palme dans le sud de la France alors qu’il allait participer au Prince of Speed - World Record Attempt 2024, sa disparition est une perte déchirante pour tous ceux qui ont suivi son parcours extraordinaire et pour la communauté du windsurf qui vient de perdre un grand monsieur reconnu pour sa passion et son sens du partage…

 

Source : Prince of Speed
Photo : Peter Davis - Alex Williams - Lüderitz Speed Challenge

tags: Farrel O'Shea

Articles similaires

Confort et performance avec le harnais Liberty XO Carbon

[Article sponsorisé]   Les passionnés de windsurf, qu'ils soient...

Une session warm up à Pozo Izquierdo

L’information n’aura échappé à personne, c’est donc du 29...

La PWA recherche… des conseillers bénévoles

La PWA (Professional Windsurfing Association) lance un appel à l’altruisme de...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer