3 questions à Valérie Boutet-Massoneau

23/09/2021

Entraîneur au Pôle Espoirs Windfoil à Brest, Valérie Boutet-Massoneau était de toutes les épreuves internationales en iQFOil Youth et Junior cette saison, en Italie pour les championnats du monde de la jeune classe puis quelques semaines plus tard en Croatie pour l’épreuve continentale. Aux premières loges, elle revient au micro de Windsurfjournal.com sur les débuts de l’iQFOil chez les jeunes et la montée en puissance de 2 garçons dont nous devrions entendre parler dans le futur, Gaspard Carfantan et Elliot Ponce-Baranski !

 


Windsurfjournal.com : Tu as encadré les U19 sur les championnats du monde puis les championnats d'Europe iQFOil Junior & Youth, comment as-tu vécu de l'intérieur cette année ces tous premiers événements de cette jeune classe ?
Valérie Boutet-Massoneau : Clairement, cette saison sportive a été atypique. Avec la crise sanitaire, tout a été plus compliqué, les entraînements que nous devions régulièrement ajourner, les déplacements qui pouvaient être annulés du jour au lendemain, les compétitions qui n'avaient pas lieu... En effet, même si les sportifs de Haut Niveau ont l’habitude depuis le début de leur carrière d’être confronté à des paramètres et des difficultés qu’ils ne maîtrisent pas forcément comme une blessure, les adversaires, l’arbitre, le public, la météo, la période de pandémie a été particulièrement déstabilisante car elle a créé une fracture dans la temporalité des athlètes dont la vie est avant tout rythmée par les entraînements et les compétitions. Notre force, je pense, est d'avoir malgré tout réussi avec Xavier, Fabien, Stéphane et Max, mes collègues des Pôles Espoirs Windfoil, à réunir régulièrement nos meilleurs jeunes et d'avoir conservé une continuité dans nos actions d'entraînement, de maintenir des objectifs de maîtrise précis pour être prêts quand les compétitions reprendraient. C'est une vraie satisfaction de voir que notre travail a payé, que l'investissement des coureurs n'a pas été fait en vain ! Force est de constater également que nous ne sommes pas les seuls à avoir travaillé ! Le 1er Mondial IQFOil Youth and Junior organisé à Campione sur le Lac de Garde en est la preuve. Avec 241 inscrits et pas moins de 17 pays représentés la classe IQFOil Youth & Junior fait une entrée fracassante dans le calendrier international avec un événement majeur. Il y a un vrai engouement pour ce nouveau support et pour les formats de courses proposés : Passer de la Course Racing (parcours près/vent arrière), au slalom et au marathon (raid) offre une diversité appréciée et demande une polyvalence qu'il est super intéressant de travailler. 

 


WJ :  Tu as un gros passif d'encadrement en RS:X, comment s'est passée la transition pour les jeunes que tu encadres habituellement au Pôle Espoir Voile de Brest ?
VBM : S'adapter est l’un des facteurs majeurs de la performance dans notre discipline. C'est sans doute pour cela que la transition s'est faîte assez facilement en fait. Et puis, avec le Covid et son lot de contraintes, nous en avons profiter pour prendre le temps de prendre le temps. Nous avons mis à profit l'arrêt des compétitions pour nous concentrer pleinement sur la découverte de notre nouveau support : Mesurer, régler, comparer, peaufiner les manœuvres mais aussi, tout simplement, prendre plaisir à naviguer, faire de longs bords emmagasiner un maximum de sensations. Nous avons également mis en place un gros travail en préparation physique car les évolutions liées au foil ont eu pour conséquence d’élever le gabarit des athlètes mais également le niveau d’exigence de la pratique sur le plan des sollicitations physiques et donc physiologiques et sécuritaires. 

 


WJ : Gaspard Carfantan, que tu entraînes, ainsi qu'Elliot Ponce-Baranski sont les révélations Junior et Youth de l’année après leurs titres mondiaux et continentaux, quelles qualités ont-ils développé, selon toi, pour s'imposer aussi "largement" ?
VBM : Gaspard n'était pas "inconnu des services" ! Vice-champion d'Europe U15 en Techno 293OD en 2017 et médaillé de bronze la même année au championnat du monde de la discipline, plusieurs fois podiumé sur les championnats de France, il avait déjà une solide expérience en compétition. Mais, c'est vrai, il n'avait encore jamais gagné. Avant le changement de support au niveau olympique, il avait déjà fait le choix du foil faisant l'impasse sur la RS:X. Quand il est arrivé à Brest, il avait déjà dégrossi le sujet et avait des attentes précises. C'était génial car nous avons tout de suite pu lui proposer des outils adaptés, un entraînement individualisé et efficace. Il a également bénéficié d'un échange réussi avec le groupe senior du Pôle France Voile de Brest et progresser plus rapidement encore. J'ai eu la chance d'entraîner des jeunes extrêmement doués avec lesquels j'ai progressé dans mon métier, que ce soit humainement et techniquement, Gaspard en fait partie. En plus de ses aptitudes naturelles de glisse et d'adaptation, il a une volonté et une force de travail impressionnantes. C'est quelqu'un d'introverti mais aussi de très généreux dans l'échange. Je crois que sur ce point on se ressemble. J'ai moins encadré Elliot qui s'entraînait sur le Dispositif Régional d'Entraînement de La Rochelle. Nous avons toutefois travaillé ensemble, notamment sur le Stage Fédéral National U17 à l'ENVSN en juin dernier. Il a également participé aux rassemblements nationaux windfoil tout au long de la saison. Sous ses airs nonchalants, il y a une vraie détermination ! On a souvent l'impression qu'il n'écoute pas mais il n'en est rien. Il comprend même très vite et progresse donc très vite. Il analyse finement les plans d'eau sur lesquels il se trouve et s'y adapte rapidement. A Bol, sur le championnat d'Europe, il entre plus difficilement dans sa régate. Pourtant, il se ressaisit, ajustant son niveau d'engagement, affutant sa concentration pour terminer sur la plus haute marche du podium sans donner l'impression que cela ait été dur ! J'ai adoré !



Pour en savoir plus sur Valérie Boutet-Massoneau : www.facebook.com/polefrancevoilebrest

 

Source : Valérie Boutet-Massoneau
Photos : Valérie Boutet-Massoneau - Roni Marinkovic Photography

tags: Valérie Boutet-Massoneau iQFOil Youth & Junior European Championships

Articles similaires

3 questions à Elliot Ponce-Baranski

Comme son compatriote Gaspard Carfantan en U19 (Youth), Elliot Ponce-Baranski est la...

3 questions à Gaspard Carfantan

Sacré champion du monde en Youth lors des iQFOil World Championships au lac de Garde en...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer