3 questions à Thomas Traversa

21/03/2019

Dernier vainqueur en date du dernier Red Bull Storm Chase en 2019, avant l’édition qui vient de s’achever il y a quelques jours, Thomas Traversa aura tout donné à Magheroarty en Irlande lors de 2 journées qui feront date. Forcément déçu d’abandonner sa couronne mais heureux d’avoir vécu cette expérience unique, il revient avec Windsurfjournal.com sur cette épreuve dantesque.

 

Windsurfjournal.com : Comment décrirais-tu ces 2 journées en quelques mots ?
Thomas Traversa : Beaucoup de pluie et de grêle, des températures vraiment très froides, un vent extrêmement fort et un spectacle incroyable sur l’eau avec des riders qui ont vraiment tout donné en jump. Des images magnifiques et impressionnantes qui prouvent que le windsurf ne cesse de progresser et de repousser les limites de ce qui est possible.

 

WJ : Qu'est-ce qui a été le plus difficile, le vent, le froid, la furie des éléments ?
TT : Pour moi le plus dur à gérer a été le vent, le 2ème jour c’était juste trop fort pour que je parvienne à faire quoi que ce soit de bien. Le froid bien sûr a rendu la navigation encore plus difficile, mais nous étions bien équipés donc à part les mains qu’on ne sentait plus au bout de 10 minutes, ça allait !

 

WJ : Tu abandonnes ta couronne remportée en 2014 mais l'intérêt n'est-il pas ailleurs après la superbe démonstration qu'ont fait tous les riders durant cet événement ?
TT : Cet événement est unique et montre à quel point le windsurf peut être extrême. C’est vraiment super pour notre sport, pour l’image du windsurf. Personnellement, je suis un peu déçu de ne pas avoir pu défendre mon titre, pour avoir une chance il m’aurait fallu plus de vagues et moins de vent je pense. 

 

Pour en savoir plus sur Thomas Traversa : www.facebook.com/thomastraversaf3

 

Source : Thomas Traversa
Photos : Sebastian Marko/Red Bull Content Pool - Joerg Mitter/Red Bull Content Pool - John Carter/Red Bull Content Pool

tags: Thomas Traversa Red Bull Storm Chase Irlande Magheroarty

Articles similaires

Une journée riche en rebondissements !

Au terme de 11 heures de compétition et d’une journée d’une rare...

The Windsurf Project - Project 1: France

Fine équipe emmenée par l’anglais Jamie Hancock, The Windsurf Project...

Cabo Verde par Pascal Schaback

Windsurfer suisse de son état, Pascal Schaback était en vacances sur...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer