3 questions à Svein Rasmussen

06/12/2019

Présent ce week-end au Nautic, le Salon Nautique de Paris, afin de présenter en avant-première le concept iFoil, Svein Rasmussen, le big boss de Starboard, répond au micro de Windsurfjournal.com sur les prochaines échéances concernant le nouveau support olympique à partir des Jeux de Paris 2024. Interview…

 

Windsurfjournal.com : Quel est votre sentiment après la décision prise en novembre dernier par la World Sailing ?
Svein Rasmussen : C'était un pas dans la bonne direction pour le windsurf, il est maintenant temps de se mettre au travail et de livrer le matériel à temps dans les meilleures tolérances.

 

WJ : C'est la fin d'une étape et le début d'une autre maintenant...... Quelles sont les prochaines dates limites concernant l'iFoil ?
SR : Nous allons tout d'abord travailler avec World Sailing pour nous assurer que nous pouvons livrer du matériel simultanément à autant de fédérations que possible. Ensuite, il s'agit de voir comment nous pouvons mettre en place une solide classe iFoil et aider à mettre sur pied une bonne équipe tournée vers l'avenir qui peut diriger cette classe vers le futur. Il faut être proactif et toujours à l'écoute des meilleurs athlètes. C'est une question de personnes alors nous devons faire de bons choix.

 

WJ : C'est une grande page du windsurf olympique qui se tourne avec un support en phase avec la réalité de la pratique, qu'est-ce que cela t'inspire ?
SR : J'ai fait campagne pour les Jeux de 1984 à Los Angeles dans une classe qui ne permettait pas d'utiliser un harnais… Maintenant, c'est rafraîchissant de voir que nous avons de l'équipement qui inspirera les enfants, les femmes et amènera beaucoup de nouvelles personnes dans la communauté windsurf. Les fonds olympiques ne seront pas gaspillés mais contribueront à la construction du windsurf dans le monde entier. D'une certaine façon, j'ai l'impression que nous sommes à un tournant où le windsurf a pris de l'ampleur et nous sommes littéralement sur le point de décoller... Pour notre entreprise, il s'agit de mettre plus de gens à l'eau pour que nous puissions tous bénéficier de toute l'énergie positive que l'océan nous apporte. Ensuite, il s'agit de veiller à ce que nous protégions notre terrain de jeu, et c'est un domaine dans lequel la classe iFoil sera concentrée. Chaque planche iFoil sera 100 fois plus positive pour le climat grâce à la plantation dans le parc climatique de Thor Heyerdahl, Starboard a déjà un demi-million d'arbres plantés dans le sol. Nous allons ramasser 2,4 kg de déchets marins sur les plages autour de notre centre d'essai en Thaïlande chaque planche iFoil vendu, nous ramassons déjà 50 000 kg par an. Nous rendrons les événements iFoil positifs pour le climat et interdirons l'utilisation de plastique à usage unique lors de ces événements. Je suis inspiré par toutes les personnes incroyables derrière le projet iFoil et j’ai une pensée pour l'inventeur du windsurf, Jim Drake, qui aurait été tout excité de voir son engin prendre son envol vers Paris 2024.  Santé Jim !

 

Pour en savoir plus sur Starboard : windsurf.star-board.com

 

Source : Svein Rasmussen
Photos : Sailing Energy/World Sailing - Starboard

tags: Svein Rasmussen World Sailing Jeux Olympiques Paris 2024 iFoil Starboard

Articles similaires

Le support Starboard iFoil par Svein Rasmussen

Information majeure dont nous vous parlions il y a un peu plus d’une semaine (cf notre...

L\'oeil de Svein Rasmussen

Big boss de la marque Starboard, Svein Rasmussen était un ami proche de Jim Drake,...

Disparition de Jim Drake

C’est une bien triste nouvelle qui vient de tomber ce mercredi 20 juin avec le...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer