Publicité:

3 questions à Pierre Mortefon

07/10/2020

Jouant à domicile, le français Pierre Mortefon s’est prêté au jeu en participant au Prince of Speed à La Palme dans l’Aude dernièrement, expérimentant une discipline nouvelle pour lui, la vitesse. Quelques jours plus tard, il revient avec Windsurfjournal.com sur cette expérience inédite…

 


Windsurfjournal.com : Pourquoi avoir décidé de participer au Prince of Speed alors que tu n'étais pas présent lors de l'édition qui avait lieu en juillet dernier ?
Pierre Mortefon : Le moment s’y prêtait plus tout simplement. En juillet, j’étais reparti en mode entrainement et j’essayais de rattraper le volume de navigation manquant suite au confinement. J’ai passé beaucoup de temps sur l’eau, à la fois en slalom mais aussi en foil en prévision du championnat du monde en août. Les prévisions avaient l’air bonne, j’étais à la maison alors je me suis dit pourquoi pas. J’ai récupéré un peu de matos à droite à gauche et zou. 

 


WJ : La vitesse n'est pas vraiment ta discipline de prédilection, comment as-tu abordé et vécu ces 3 journées à La Palme ?
PM : Non c’est sûr que ce n’est pas ma discipline de prédilection. C’est comme tout il faut y passer du temps et travailler. Au début, tu peux croire je vais vite en slalom, j’irai vite en speed, ça ne marche pas vraiment comme ça. Il faut comme en slalom ou en foil avoir du bon matos, que l’on connait, être bien réglé. Je dirais même que c’est encore plus important car pour se lancer dans le run à 40 nœuds dans 40 nœuds de vent, il faut être sûr de toi et de ton combo pour ne pas t’exploser. Pour en revenir à la compète, cela n’a pas été des plus simples. Le vendredi, nous avons eu des conditions d’une rare violence, des jours de Tram’ forte j’en ai vu mais là c’était particulièrement intense dès le matin pour tenir jusqu’en fin d’après-midi et sans vraiment d’accalmie. Ça fait drôle tu te dis plus il y aura du vent plus on ira vite, pas vraiment… Le samedi, nous avons pu courir une manche après que les conditions se soient stabilisées, j’ai commencé avec une voile puis une autre, changé de planche puis l’autre puis interverti un des 2 ailerons que j’avais. Bref j’étais à contre temps complet et j’ai couru après le chrono toute la manche sans vraiment y arriver. Le dimanche, nous avons couru une nouvelle manche dans du vent assez fort et avec des petites vagues. Petite mais pas simple à gérer, j’ai eu plusieurs runs un peu gâchés avec une vague au milieu ou à la fin. Pas simple à gérer, j’étais un peu mieux sur le matos mais pas encore à 110%.

 


WJ : Le dernier jour, le dimanche, tu as été victime d'une chute particulièrement violente et heureusement sans gravité, peux-tu nous en parler ?
PM : Oui c’était à l’approche de la fin de la manche, je commençais à avoir compris les vagues et le vent et à m’engager un peu plus. Forcément ça n’a pas loupé ! Je rentre à fond dans le run avec une bonne rafale et après 50 mètres, je vois une vague arrivée et fermée devant moi. Je me dis direct fais demi-tour et va te replacer. Je ralentis alors, je me redresse et là je tape la vague sans pression sur la planche, je décolle et je pars en avant… Bonne catapulte sauf qu’à 5 mètres du bord il n’y a pas beaucoup d’eau. Je tape au fond avec l’épaule, je me retrouve avec le gilet sur la tête, bref… Sonné, je sors de l’eau doucement et mon bras se met direct en écharpe et là, je me suis dit merde c’est pas bon. J’ai stoppé directement et j’étais un peu inquiet. Après un check kiné et ostéo, rien de grave mais une petite frayeur quand même. Voilà une expérience pas simple mais un évènement rigolo avec des passionnés, merci à l’organisation. Je reviendrais mais quand je serais prêt !

 

Pour en savoir plus sur Pierre Mortefon : www.pierre-mortefon.com

 

Source : Pierre Mortefon
Photos : Annie Fouarge/Les fanas du windsurf - Prince of Speed



Apportez votre contribution à Windsurfjournal.com en cliquant ici

A l'instar des annonceurs qui permettent à Windsurfjournal.com d'exister depuis 15 ans, vous, fidèles lecteurs, pouvez vous aussi nous apporter votre support et votre contribution financière (au niveau de votre choix à partir de 2 €, le prix d’un café !)  et nous aider ainsi à continuer à faire "tout simplement" notre travail et vous faire vivre quotidiennement l'actualité du windsurf.
D’avance merci !

PayPal - Vous pouvez également apporter votre contribution par PayPal à The Aloha Company Eurl, société éditrice des sites Windsurfjournal.com, SUPjournal.com et Wingsurferjournal.com

 
tags: Pierre Mortefon Prince of Speed

Articles similaires

3 questions à Pierre Mortefon

En ralliant vendredi dernier, la Pointe de l’Espiguette au Grau-du-Roi au Cap...

Insta Stories - Pierre Mortefon - Le Run du Lion

Nous vous en parlions vendredi 16 octobre au matin via notre page Facebook, Pierre Mortefon...

3 questions à Pierre Mortefon

Beau 3ème du récent Formula Foil World Championship à Silvaplana face...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer