Publicité:

3 questions à Pierre Mortefon

01/09/2020

Beau 3ème du récent Formula Foil World Championship à Silvaplana face à une concurrence pour le moins affûtée, le français Pierre Mortefon s’est également fait remarquer durant l’été avec le faux record du monde de vitesse à la voile en compagnie de l’équipe du tridem, un pari pour le moins osé dans sa carrière… Pour Windsurfjournal.com, il revient sur cette participation inédite et sa performance en Suisse.

 

Windsurfjournal.com : Tu es un garçon plutôt sérieux en général, qu'est-ce qui t'a convaincu de participer à ce projet de record de tridem qui était avant tout une bonne blague ? N'est-ce pas se mettre "en danger" alors que tu as en marge une carrière très cadrée et sportive avant tout ?
Pierre Mortefon : Ce qui m’a convaincu et fait accrocher dès le début, c’était le fait qu’aussi grosse était la blague, aussi sérieux était le projet. Comme tu le dis, c’est une bonne blague mais rien n’a été laissé au hasard et chaque aspect de ce délire a été traité au mieux. Il y avait la nouvelle planche bien sûr, toujours les combis, le combo de Warp, la production vidéo, c’était franchement un projet pro. Je fais attention à ma carrière et j’essaie de gérer ça au mieux et j’ai trouvé là une opportunité qui collait bien car même si totalement délirant, c’était pro ! On en parlera ensuite mais bien sûr il y a eu quelques rares mauvais retours mais je ne pense pas que cela puisse avoir un impact négatif sur moi.  De plus, je pense que c’était un super moment pour faire ça, tout le monde a forcément un peu subi le moment que l’on traverse et arriver avec un gros délire comme ça ne pouvait qu’être positif et faire parler et ensuite rire les gens. 



WJ : Les réactions sur les réseaux sociaux ont été très nombreuses et très variées, positives comme négatives voire agressives pour certaines, qu'est-ce que cela t'inspire au sortir de cet épisode inédit pour toi ?
PM : Le boum a été à la hauteur je trouve et il y a vraiment eu un buzz. Concrètement, les retours ont dans l’ensemble été positifs. Il y a eu du négatif, venant notamment de certains médias s’étant senti dupés mais n’ayant pas forcément vérifier l’info avant de la partager. Un titre de champion du monde n’est parfois pas relayé alors que ce grand délire l’a été de suite... Dans tous les cas, il y a eu du buzz ! Des pratiquants ont tout de suite capté mais ont apprécié le délire, d’autre moins aguerris se sont laissés avoir mais il n’y a vraiment rien de méchant à ça. Après il y a ceux qui sont un peu partis en live, tant pis … Comme je l’ai dit avant, on a fait rire les gens dans un moment bizarre, on a parlé de windsurf dans une sphère plus générale alors pour moi c'était banco. 

 

WJ : Pour revenir à du "vrai" sportif, tu viens de prendre la 3ème place sur le Formula Foil Championship à Silvaplana en Suisse, c'est un résultat encourageant au cours d'une saison très particulière ?
PM : C’est un très bon résultat dont je suis content ! Je n’avais pas prévu en début d’année de participer à cette compétition, l’objectif principal étant la PWA. Tout le monde connait la suite, peu de compétition et du coup, c’est naturellement que j’ai décidé de me rendre en Suisse. Je n’étais d’ailleurs jamais aller là-bas alors après 2/3 échanges avec Christian Muller, l’organisateur, j’ai dit feu on y va. Après je ne savais pas à quoi m’attendre, il y a des vrais spécialistes et tout le monde RS:X qui arrive dans le foil avec un tas de vrais régatiers. J’ai fait au mieux et notamment dans la préparation pour être prêt et pour ça direction Saint-Malo où se trouvent les ateliers Lokefoil pour une bonne dizaine de jours d’entrainement et de prépa. Sur l’eau avec William Huppert (le rocher rapide) mais aussi Pierre Le Coq (le yogi régatier), on a bien navigué. A terre, on a remis propre les ailes de course race que j’avais utilisées la saison précédente en PWA avec Kevin et Loig de Lokefoil. Une fois sur place, j’avais des bonnes phases lors des trainings. L’endroit est incroyablement beau et j’étais super content de retrouver la compétition, vraiment. J’ai fait une belle compète en essayant de naviguer propre, d’être rapide et de faire assez simple n’ayant forcément des heures de régates dans les pattes. Il y a bien sûr eu Nicolas Goyard, qui nous a montré ! Le mec est prêt, affuté et il adore ça, encore félicitations. Derrière la bataille a été rude, et j’étais là malgré une sale histoire de réclamation avec notamment les mensonges d’un pauvre hollandais délirant préférant passer ses soirées au jury qu’à naviguer proprement la journée. Je perds la 2ème place à cause de ça mais je reste super content de monter sur le podium d’un événement international d’autant plus en foil. J’ai su montrer que j’étais toujours là et j’ai pris beaucoup de plaisir à naviguer. Pour la suite de l’année, je vais essayer d’être présent un maximum sur l’eau que ce soit via notre école avec Marion, le Mortefon Watersports, ou sur les différents évènements qui s’offriront à nous !

 

Pour en savoir plus sur Pierre Mortefon : www.pierre-mortefon.com

 

Source : Pierre Mortefon
Photos : Manu Morel - Sailing Energy



Apportez votre contribution à Windsurfjournal.com en cliquant ici

A l'instar des annonceurs qui permettent à Windsurfjournal.com d'exister depuis 15 ans, vous, fidèles lecteurs, pouvez vous aussi nous apporter votre support et votre contribution financière (au niveau de votre choix à partir de 2 €, le prix d’un café !)  et nous aider ainsi à continuer à faire "tout simplement" notre travail et vous faire vivre quotidiennement l'actualité du windsurf.
D’avance merci !

PayPal - Vous pouvez également apporter votre contribution par PayPal à The Aloha Company Eurl, société éditrice des sites Windsurfjournal.com, SUPjournal.com et Wingsurferjournal.com

 
tags: Pierre Mortefon Raphaël Filippi Régis Bouron Matthieu Vinceneux tridem Formula Foil World Championship

Articles similaires

3 questions à Pierre Mortefon

En ralliant vendredi dernier, la Pointe de l’Espiguette au Grau-du-Roi au Cap...

Insta Stories - Pierre Mortefon - Le Run du Lion

Nous vous en parlions vendredi 16 octobre au matin via notre page Facebook, Pierre Mortefon...

3 questions à Pierre Mortefon

Jouant à domicile, le français Pierre Mortefon s’est prêté au...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer