3 questions à Pierre Mortefon

12/09/2018

D’une régularité exemplaire cette saison, c’est donc en 3ème position en slalom qu’arrivera à la fin de ce mois Pierre Mortefon à Sylt en Allemagne pour la grande finale dans la discipline, lui qui, mathématiquement, peut encore espérer remporter le titre. A quelques jours de cette échéance ultime, nous avons voulu en savoir plus sur son état d’esprit et son ressenti de la saison écoulée…

 

Windsurfjournal.com : Quel bilan tires-tu de la saison qui s'est écoulée et comment abordes-tu cette finale à Sylt ?
Pierre Mortefon : C’est une saison particulière sur bien des points. Déjà la programmation des évènements a été assez spéciale cette année avec les 2/3 des compétitions condensées en un peu plus d’un mois et demi. Ensuite, j’ai bien sûr vécu un moment assez unique dans une vie et une carrière avec la naissance de mon fils Léon. Bien sûr, cela n’a pas été de tout repos et j’y ai certainement laissé quelques plumes mais je suis aujourd’hui un papa heureux et super fier de la manière dont nous avons géré la saison avec ma petite équipe. Nous avons eu de belles étapes et d’autres plus compliquées, le mixte des épreuves de slalom et de foil rend l’exercice aussi un peu bancale tant sur la manière de naviguer mais aussi sur les créneaux accordés à chacune des disciplines. Niveau navigation, je suis carrément dans le coup. J’ai fait quelques petites erreurs mais je pense que globalement j’ai encore évolué à un meilleur niveau.

 

WJ : Mathématiquement, tout reste possible en Allemagne mais n'en as-tu pas assez d'être abonné à cette 3ème place, en particulier cette saison ?
PM : Bien sûr que tout reste possible et je ne laisserai pas la chance passer si elle se représente, j’étais déjà dans une situation similaire lorsque j’ai terminé à égalité de points en 2015 au classement annuel. C’est sûr que cela va être compliqué et que cela ne dépend pas de moi. Matteo Iachino et Antoine Albeau ont vraiment parfaitement géré la saison… mais pourquoi pas ! Après je pense qu’il ne faut pas non plus dire de bêtise, même si bien sûr mon objectif est le titre mondial, il ne faut pas oublier que le niveau n’a juste JAMAIS été aussi élevé, tout le monde a le couteau entre les dents et était prêt comme jamais. Il n’y a eu aucune course ou étape facile ! Du coup, je retourne juste ta question dans l’autre sens en disant que je suis fier d’être sur le podium depuis maintenant 5 ans sans interruption. Alors bien entendu on peut blablater sur le sujet mais la performance reste plutôt pas mal surtout que je crois que ma carrière est loin d’être finie ...

 

WJ : Comment se prépare une étape comme celle de Sylt, si particulière durant laquelle tout peut arriver... ou pas d'ailleurs ?
PM : De mon côté, j’ai pris un peu de temps au retour de Fuerteventura pour souffler, me reposer et profiter de ma petite famille. Derrière par contre, j’ai repris une préparation assez classique et j’ai continué à bien naviguer en slalom tout en respectant mon programme de prépa physique. Le vent a soufflé assez fort en août dans le Sud de la France, j’ai donc décidé de monter en Bretagne d’où je reviens juste pour naviguer à nouveau avec mon gros matos que l’on devrait utiliser en Allemagne. Sylt sera une compétition comme une autre et j’essaie de m’y préparer au mieux. 

 

Pour en savoir plus sur Pierre Mortefon : www.pierre-mortefon.com

 

Source : Pierre Mortefon
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: Pierre Mortefon PWA World Tour

Articles similaires

Un nouveau tridem version foil dans les tuyaux

Après le fameux quadem qui a fait couler tant d’encre en 2017 et qui a...

Pierre Mortefon en mode 360° à Tenerife

Nous vous en parlions il y a 2 jours à peine au travers de la vidéo de Rytis...

Albeau, Iachino et Mortefon, une domination sans partage

La saison 2018 étant désormais belle et bien terminée sur le PWA World Tour...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer