3 questions à Pierre Mortefon

02/09/2016

3ème du Fuerteventura PWA Grand Slam aux Canaries en juillet dernier, c’est en solide leader du PWA World Tour en slalom que se présentera le français Pierre Mortefon à partir de ce dimanche pour la 4ème (et inédite !) épreuve de la saison à Hvide Sande au Danemark. Proche de Pierre Le Coq, récent médaillé de bronze aux Jeux de Rio, F-14 revient sur les épreuves RS:X, qu’il a suivies de près, et sur cette étape à venir…

 

Windsurfjournal.com : Parlons tout d'abord des Jeux Olympiques de Rio qui viennent de s'achever, tu es proche de Pierre Le Coq, que t'inspire sa 3ème place en RS:X ainsi que la victoire de Charline Picon ?
Pierre Mortefon : Même si le support RS:X est assez particulier et peut paraître loin de notre pratique, je suis pas mal l’ensemble du circuit et notamment le parcours de Pierre Le Coq après avoir couru avec lui, il y a quelques années. Les Jeux Olympiques sont vraiment quelque chose de particulier… J’ai suivi pas mal d’épreuves, des sports collectifs au triathlon en passant bien évidemment par la voile, France TV ayant fait un bel effort à la fin. J’ai suivi l’évolution de la semaine et ça ne semblait vraiment pas simple avec des conditions changeantes, des spots différents et certainement beaucoup pression sur l'eau ! Que ce soit Pierre ou Charline, je crois qu’ils ont vraiment été très forts pour rester dans la bataille et aller chercher leur médaille. Charline a dominé les 4 dernières années et elle a su montré qu’elle était la patronne au moment les plus critiques. Chez les hommes, Pierre a su rester dedans même si il y a eu des moments difficiles. C’était génial de suivre ça et d’essayer de trouver des parallèles avec des choses que j’avais pu déjà vivre. En tout cas, chapeau pour ce qu’ils ont fait et pour le travail effectué avec leurs entraineurs ! 

 

WJ : A mi-saison, tu es en tête en slalom sur le PWA World Tour, comment vis-tu cette situation, on se vient l'an dernier que Matteo Iachino avait totalement craqué en Nouvelle-Calédonie alors qu'il était en tête...? En es-tu déjà à faire des calculs savants selon tes performances et celles de tes concurrents directs ?
PM : Je le vis plutôt bien ! J’ai eu un bon début d’année et j’ai su passer au travers de 2 évènements assez spéciaux avec une victoire et à Fuerteventura, je me suis bien battu pour assurer une 3ème place. Que dire de plus, je suis bien préparé et je me sens super à l’aise sur l’ensemble de mon matos. J’ai les armes pour me battre maintenant, il faudra savoir bien le faire et prendre du plaisir sur l’eau, c’est souvent l’essentiel ! Sinon non pas de calcul particulier, tu sais il reste encore 3 étapes peut-être même 4 si nous allons en Turquie en octobre (chose pas forcément super, vue la situation actuelle là-bas). Il va encore y avoir pas mal de manches, pas mal de pièges à éviter et, je l’espère, des victoires de manches… On fera les comptes à la fin, je vais essayer de faire ce que je sais faire !

 

WJ : L'épreuve à Hvide Sande au Danemark est totalement nouvelle, connais-tu l'endroit et à quoi faut-il s'attendre selon toi d'un point de vue conditions comme forces en présence ?
PM : C’est bien d’avoir de nouvelles épreuves qui s’ajoutent au calendrier, cela change et varie un peu ! Personne n’a encore couru là-bas, du coup tout le monde sera logé à la même enseigne … Apparemment, cela devrait être un plan d’eau assez facile, cela changera donc bien de Fuerteventura où il y avait déjà une certaine sélection technique, à Hvide Sande tout le monde devrait aller très vite. En général, les évènements dans le Nord de l’Europe sont plutôt bien au point et je pense que les organisateurs danois devraient respecter la règle… En terme de conditions, je crois que l’on peut tout avoir de la grosse dépression pluvieuse à la petite brise glaciale du Nord. Ce qui est bien pour une fois, en comparaison de Sylt par exemple, c’est qu’aucune autre discipline n’est présente, nous pourrons donc courir même si le vent souffle fort ! Comme je le disais avant, je suis bien avec tout mon matos, cela pourrait être sympa si on avait une épreuve avec des conditions un peu différentes chaque jour !

 

Pour en savoir plus sur Pierre Mortefon : www.pierre-mortefon.com

 

Source : Pierre Mortefon
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: Pierre Mortefon PWA World Tour

Articles similaires

Thalassa Jersey Crossing, la vidéo !

Le 1er octobre dernier, Pierre Mortefon et William Huppert s’élançait sur la...

3 questions à Pierre Mortefon

Le 1er octobre dernier, en compagnie de William Huppert, Pierre Mortefon bouclait un bel...

La Thalassa Jersey Crossing avec Pierre Mortefon et William Huppert

En cette période de vaches maigres en ce qui concerne les compétitions...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer