3 questions à Nicolas Goyard

20/10/2021

Vainqueur des iQFOil World Championships à Silvaplana en Suisse en août dernier, en tête sur le PWA World Tour avant l’épreuve de Marignane dans moins d’un mois, l’année 2021 sourit décidément à Nicolas Goyard qui vient de réaliser un nouveau record du monde de vitesse en foil avec 37,19 nœuds sur 500 mètres à l'occasion du Prince of Speed. Très concentré sur une 2ème partie de saison qui s’annonce très intense (et sur laquelle il est très attendu !), FRA-465 revient avec Windsurfjournal.com sur cette dernière performance et sur les championnats d'Europe d'iQFOil, le Défi Wind SuperStars et l’épreuve PWA qui l’attendent…

 


Windsurfjournal.com : Tu viens de réaliser un nouveau record en foil avec un temps de 37,19 nœuds sur 500 mètres à l'occasion du Prince of Speed et en passant encore très près des 40 nœuds en Vmax sur 2 secondes (39,60 nœuds), qu'est-ce que cela t'inspire ?
Nicolas Goyard : C'est motivant avant tout ! Les temps s'améliorent progressivement et les Vmax d'hier sont les V500 d'aujourd’hui. Ça donne simplement envie de continuer, d'aller plus loin, tant techniquement que dans la recherche et le développement ! Je ne sais pas du trop où vont s'arrêter ces records absolus mais le but est avant tout d'aller (très) vite dans des conditions normales de navigation. On commence à aller plus vite que les ailerons dans de plus en plus de vent et j'ai assez hâte de voir comment va se passer le Défi Wind SuperStars, c'est excitant d'être dans cet phase transitoire du sport et de voir les limites se décaler et être repoussées mois après mois ! 

 


WJ : Tu as eu aussi quelques bonnes chutes à très haute vitesse, quels enseignements tires-tu de ces dernières lorsque l'on est ainsi sur un run de 500 mètres ?
NG : A vrai dire, sur mes runs de 500 mètres ou plus, ça n'est pas ultra fréquent de prendre des boîtes. C'est surtout dans les phases de recherche de vitesse max, et là effectivement ça commence à faire assez mal ! A 35 nœuds, on commençait à le sentir mais jamais rien de bien méchant... A 40, c'est clairement une autre histoire et pour continuer à pousser comme on le fait avec Lucas Guiraud et d'autres speedfoilers, il va falloir trouver des solutions sécuritaires pour ne pas casser de matos et/ou se faire mal. Je suis en train de tester la boucle de harnais de Franck Gressier qui permet une éjection spontanée au-delà d'une certaine charge, un peu comme une fixation de ski, et ça pourrait être une solution pour continuer à pousser en étant serein ! A suivre…

 


WJ : Après ta victoire en Israël en juin dernier, le tour PWA fera donc une ultime escale à Marignane en novembre pour la grande finale dans la discipline du slalom. Dans quel état d'esprit es-tu avant cette épreuve ?
NG : Je sais que si les choses se présentent bien, je suis capable de gagner à nouveau mais si ça se présente moins bien avec 1 ou 2 jours avec du Mistral à plus de 30 nœuds), je peux me prendre beaucoup de points... Je ne suis pas le plus polyvalent, c'est évident, et je vais faire du mieux que je peux en fonction des conditions, en espérant qu'elles me sourient bien sûr ! Je me dis aussi qu'à cette période, on a de bonnes chances de se prendre un flux d'Est qui serait plutôt très propice au foil donc je suis assez confiant quant à un bon résultat global mais c'est dur de se projeter plus que ça... Pour l'instant je me concentre sur les championnats d'Europe d'iQFOil puis sur le Défi Wind SuperStars où je pense que les foilers ont leur mot à dire ! On n'en est qu'au début d'une nouvelle ère et les choses évoluent et bougent encore très vite !

 

Pour en savoir plus sur Nicolas Goyard : www.facebook.com/nicolasgoyardwindsurfing

 

Source : Nicolas Goyard
Photos : Prince of Speed - Carter/Pwaworldtour.com

tags: Nicolas Goyard Prince of Speed

Articles similaires

3 questions à Nicolas Goyard

Vainqueur de 4 des 5 courses disputées sur le Défi Wind à Gruissan, Nicolas...

Une 20ème édition pour l'éternité

Après 200 km parcourus sur l’eau en 3 jours, les concurrents du Défi Wind...

Les foils allaient trop vite

Dans une Tramontane plus capricieuse que les jours précédents, 2 nouvelles courses...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer