Publicité:

3 questions à Matteo Iachino

09/12/2022

À égalité parfaite de points avec Maciek Rutkowski lors de la finale au Japon, l’italien Matteo Iachino devra finalement se contenter du titre de vice-champion PWA 2022 en slalom. Au micro de Windsurfjournal.com, il revient sur cette épreuve et sur son séjour en Nouvelle-Calédonie en vue du Défi Wind Pacific Ocean 2023.

 


Windsurfjournal.com : Nous avons pu constater que tu étais très déçu au sortir de la finale PWA au Japon... Comment tu sens-tu quelques semaines plus tard avec ce titre de vice-champion en poche ?
Matteo Iachino : Je me sens bien, c'est sûr. Je suis encore déçu comme il est normal de l'être après avoir perdu si près de la victoire. Mais les vacances en Nouvelle-Calédonie après l'épreuve du Défi Wind Pacific Ocean m'ont beaucoup aidé je dois dire. J'avais les mêmes points et j'ai été là à me battre pour le titre mondial en aileron, en foil, dans ce format mixte et je suis toujours là depuis 2015 donc je ne peux pas vraiment être triste.

 


WJ : Quelles leçons tires-tu de cette finale, de cette saison et qu'est-ce que ce format de course mixte, parfois critiqué, vous inspire ?
MI : Je vais travailler encore plus dur et j'espère que l'année prochaine avec plus d'événements, nous pourrons pousser encore plus et montrer nos compétences correctement. Le format est parfois critiqué, oui. Je préfère encore l’aileron aujourd'hui, mais je dois dire que le foil nous aide à être beaucoup plus compétitifs. Chaque jour, nous sommes en compétition, il n'y a pratiquement pas un jour hors de l'eau et c'est bon pour nous, les athlètes, pour l'organisateur de l'événement, pour les sponsors et donc pour le sport aussi. L'introduction de l'aileron pour les vents forts, comme cela semble être le cas pour 2023, sera le bon choix pour avoir beaucoup de compétition, des éliminations très amusantes sur l'aileron et un champion du monde complet et compétitif dans toutes sortes de conditions.

 


WJ : Dans la foulée, tu es parti en Nouvelle-Calédonie pour le prochain Défi Wind Pacific Ocean, peux-tu nous en parler ?
MI : Je suis allé à Nouméa pour participer à un repérage pour le Défi Wind Pacific Ocean 2023. Ce sera un événement incroyable. Quelque chose de vraiment nouveau et original dans un paradis pour le windsurf et les sports nautiques en général. Le lagon de la Nouvelle-Calédonie est immense et venté et nous pouvons l'utiliser comme plateforme pour présenter de nouveaux formats de course sur de longues distances en utilisant le récif et les milliers de petites îles qui entourent la côte ouest.

 

Pour en savoir plus sur Matteo Iachino : www.instagram.com/matteo_iachino

 

Source : Matteo Iachino
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: Matteo Iachino PWA World Tour Fly! ANA Yokosuka World Cup

Articles similaires

Un Solo Mare per Tutti

Le 8 septembre dernier, l’italien Matteo Iachino réalisait la traversée de...

Une petite option pour le titre mondial

Dans un vent finalement moins fort que prévu, la 3ème journée de course...

Blanca Alabau et Matteo Iachino dans une pub pour Lamborghini !

Pratique souvent reléguée dans les sports has been qui ne fait plus rêver...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer