3 questions à Matteo Iachino

18/10/2021

2ème de l’édition automnale du Prince of Speed l’an dernier, l’italien Matteo Iachino s’impose cette fois lors des 2 journées de course des 12 et 13 octobre derniers sur le plan d’eau de La Palme dans le Sud de la France, avec en prime un beau temps de 43,51 nœuds sur 500 mètres. Au micro de Windsurfjournal.com, ITA-140 revient sur cette épreuve et une discipline qu’il semble apprécier de plus en plus ainsi que sur l’épreuve du PWA World Tour à venir à Marignane…

 


Windsurfjournal.com : Comment résumerais-tu en quelques mots cette épreuve de vitesse du Prince of Speed à La Palme qui vient de s’achever ?
Matteo Iachino : J’y ai pris beaucoup de plaisir. Les conditions étaient bonnes et nous avons vécu de très bons moments sur l'eau.

 


WJ : Il y a peu de compétitions de vitesse mais c'est une discipline que tu sembles particulièrement apprécier, pour quelles raisons ?
MI : Comme je le dis souvent, j'adore le windsurf. Je suis un windsurfer professionnel parce que j'aime ce sport et que j'aime ce que je ressens en naviguant. J'aime gagner, mais avant cela, j'aime simplement faire du windsurf. La discipline de la vitesse, comme le surf dans les vagues, procure des sensations extraordinaires sur l'eau. La vitesse et le contrôle que l'on obtient sur une si petite planche sont incroyables et le format de compétition est aussi très amusant car on n'est pas vraiment en compétition avec les autres, on essaie d'améliorer son résultat manche après manche en ajustant de petites choses et en essayant d'obtenir une meilleure rafale ou une meilleure accélération, une bonne ligne sur le run, etc…

 


WJ : Un événement PWA aura finalement lieu dans un mois dans le sud de la France, dans quel état d'esprit es-tu avant cette finale et alors que tu as terminé 7ème en Israël ?
MI : Je suis heureux que cette épreuve ait lieu. Je me sens aussi prêt que d'habitude. Israël a été un événement très spécial avec un vent fort et très irrégulier à la fois. J'espère que nous aurons des conditions plus "normales" à Marignane et que nous aurons une compétition équilibrée avec des conditions favorables pour naviguer en foil mais aussi en aileron. C’est un circuit avec seulement 2 épreuves cette fois et ce n’est pas aussi bien que par le passé mais mieux vaut 2 événements qu'un seul et tout le monde se prépare déjà pour un tour PWA complet en 2022.

 

Pour en savoir plus sur Matteo Iachino : www.matteoiachino.com

 

Source : Matteo Iachino
Photos : Prince of Speed

tags: Matteo Iachino Prince of Speed

Articles similaires

Ulrich, Goyard et Iachino aux avant-postes à La Palme

Epreuve comptant pour la coupe de France de vitesse et le World Speed Tour, le Prince of Speed...

Questionnaire de Proust - Matteo Iachino

Parce qu’il est encore loin le temps où nous pourrons interviewer les champions...

Matteo Iachino à la découverte de la Galice

Sacré champion du monde PWA en slalom en 2016, l’italien Matteo Iachino vivait...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer