3 questions à Matteo Iachino

10/11/2016

Au terme d’une épreuve du La Torche Windsurf malheureusement sans résultat officiel, l’italien Matteo Iachino monte sur la plus haute marche du podium en slalom sur le PWA World Tour et met ainsi à 10 années d'un règne sans partage entre Björn Dunkerbeck (1 titre) et Antoine Albeau (9 titres). Pour Windsurfjournal.com, le tout nouveau champion du monde de la discipline revient sur sa folle saison et son sacre…

 

Windsurfjournal.com : Comment résumerais-tu en quelques mots cette saison et que ressens-tu en inscrivant ton nom sur ce trophée après des figures comme Björn Dunkerbeck ou Antoine Albeau ?
Matteo Iachino : Pas facilement en quelques mots seulement, il y a tellement de grandes émotions à décrire, à expliquer. Tout d’abord, ça a été une saison incroyable avec 6 événements dans des conditions différentes, de belles finales et beaucoup d’émotion. C’est plus qu’un rêve qui devient réalité de remporter la coupe du monde. J’ai travaillé dur et ma passion est devenue mon job et une réelle obsession en même temps. Il faut vraiment beaucoup travailler et s’investir complètement pour arriver à un tel résultat. Il ne faut rien lâcher, jour après jour… Remporter la coupe du monde aujourd’hui, à 27 ans et être encore plus motivé pour le futur est vraiment quelque chose d’exceptionnel. Seuls Robby Naish, Kevin Pritchard, Björn Dunkerbeck et Antoine Albeau ont remporté ce trophée ces 30 dernières années et je suis en train de réaliser que je fais, moi aussi, désormais partie de l’histoire du windsurf. Tous ceux qui l’ont emporté avant moi sont de vraies légendes et de très grands champions dans le sport comme dans leur vie et je suis très honoré d’ouvrir une nouvelle ère à présent.

 

WJ : Une question plus personnelle, comment as-tu géré le stress sur cette épreuve du La Torche Windsurf et comment as-tu dormi dans la nuit de vendredi à samedi avant le dernier jour de course ?
MI : Cette semaine en Bretagne a tout simplement été la plus longue de ma vie ! Quand je me rends sur un événement, en général j’espère que l’on va beaucoup y courir. Cela permet de rendre les choses plus équitables et si tu es prêt, tu dois normalement assurer une bonne place parmi les meilleurs. Avant cette épreuve, j’étais dans le même état d’esprit. Je savais que j’avais une bonne chance de l’emporter. Pierre devait gagner et même si je terminais 3 places derrière lui, je l’emportais. Mais se battre pour un titre mondial n’est jamais quelque chose d’acquis. A La Torche, cela a été particulièrement stressant car les prévisions annonçaient du vent, le matin du dernier jour de la dernière épreuve de l’année. Il y avait une possibilité que cela se joue sur une course en one shot avec tout le travail d’une saison qui aurait pu être détruit sur 1 seule et unique course. C’est pour cela que la veille au soir, le vendredi, j’étais très stressé et que les heures m’ont semblé très longues le samedi matin.

 

WJ : Et si tu nous parlais de ta barbe que tu as rasée sitôt le résultat final connu ?
MI : C’est un pari avec moi-même. J’ai commencé à la laisser pousser au Danemark et cela m’a porté chance et je n’ai du coup plus eu envie de la couper jusqu’à la fin de la saison. Au fil du temps, je me suis dit que si je l’emportais, je la couperai, sinon je l’aurai gardée. Finalement, c’est plutôt bien d’avoir été sacré sinon je pense que tout le monde m’aurait pris pour le Père Noël la saison prochaine sur le circuit !!!

 

Pour en savoir plus sur Matteo Iachino : www.facebook.com/MatteoIachinoProWindsurfer

 

Source : Matteo Iachino
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: Matteo Iachino PWA World Tour La Torche PWA Grand Slam La Torche Windsurf

Articles similaires

Nicolas Goyard sur le toit du monde !

2 dernières manches courues dimanche à Sylt sur la Mercedes-Benz Sylt PWA World...

3 questions à Matteo Iachino

Après sa victoire en Corée du Sud en mai dernier, Matteo Iachino enfonce le clou...

La messe est loin d'être dite

3 nouvelles manches chez les femmes et 2 chez les hommes vendredi permettent d’affiner les...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer