Publicité:

3 questions à Marion Mortefon

03/06/2020

Période pour le moins particulière, le récent confinement a pourtant eu du bon en permettant à Marion Mortefon et à son frère Pierre de peaufiner les grandes lignes de leur projet de club itinérant Mortefon Watersports (cf notre article du 2 juin 2020). Pour Windsurfjournal.com, la vice-championne du monde PWA 2019 en slalom revient sur la genèse de ce projet et cette nouvelle corde à son arc dans une carrière sportive déjà bien remplie !

 

Windsurfjournal.com : Comment est né ce concept Mortefon Watersports ? Est-ce un projet qui s'est "accéléré" en raison de la crise sanitaire et du confinement ?
Marion Mortefon : Cela faisait plusieurs étés que je donnais des cours de windsurf dans les clubs. Les filles en général, nous n’étions pas trop chargées en épreuves pendant la saison estivale, du coup cela permettait de gagner un peu d’argent. J’avais donc cette idée en tête depuis quelques temps et le fait d’avoir un calendrier très réduit en compètes cette saison a forcément accéléré le projet. J’aime vraiment le fait de partager tout ce que j’ai pu apprendre pendant ces années de pratique et de compétition et c’est un bon moyen pour nous de diversifier nos activités par ces temps un peu particuliers ! 

 

WJ : Ce concept itinérant n'est pas nouveau, le fait que ce soit 2 champions qui le porte l'est plus en revanche, est-ce que cela ne risque pas trop d'empiéter Pierre et toi sur vos carrières sportives respectives ?
MM : L’avantage d’être à son compte est de pouvoir gérer son temps. Pierre se concentrera sur les coachings pur slalom, moi je serai plus polyvalente sur nos différentes formules. On a l’habitude de gérer nos emplois du temps chargés, je ne suis pas du tout inquiète pour la gestion de nos carrières sportives respectives. L’entrainement cet été restera en place en slalom et foil avec le retour à la compétition en septembre. 

 

WJ : Outre le côté enseignement/perfectionnement, Pierre et toi avez aussi envie de transmettre votre expérience de sportifs de haut niveau à la jeune génération montante avec des semaines d'entraînement... Vous n'avez pas peur de former ceux qui vous battront peut-être dans quelques années ?
MM : C’est justement avec grand plaisir que nous partageons ce que l’on a pu apprendre ! Et transmettre est essentiel dans notre sport je pense pour qu’il continue à grandir et que les jeunes gardent la motivation pour continuer en compétition. Aider les jeunes à progresser et promouvoir en particulier la pratique féminine sera une priorité pour nous. 

 

Pour en savoir plus sur le Mortefon Watersports : www.mortefonwatersports.com

 

Source : Marion Mortefon/Mortefon Watersports
Photos : Robin Christol



Apportez votre contribution à Windsurfjournal.com en cliquant ici

A l'instar des annonceurs qui permettent à Windsurfjournal.com d'exister depuis 15 ans, vous, fidèles lecteurs, pouvez vous aussi nous apporter votre support et votre contribution financière (au niveau de votre choix à partir de 2 €, le prix d’un café !)  et nous aider ainsi à continuer à faire "tout simplement" notre travail et vous faire vivre quotidiennement l'actualité du windsurf.
D’avance merci !

PayPal - Vous pouvez également apporter votre contribution par PayPal à The Aloha Company Eurl, société éditrice des sites Windsurfjournal.com, SUPjournal.com et Wingsurferjournal.com

 
tags: Marion Mortefon Mortefon Watersports

Articles similaires

Marion et Pierre Mortefon lancent Mortefon Watersports !

La crise sanitaire inédite et le récent confinement ont eu pour effet...

Interview confinement - Marion Mortefon

Parmi les meilleures slalomeuses mondiales, la française Marion Mortefon est elle aussi...

Antoine Albeau superstar !

A la faveur d’un slalom downwind géant de 25 kilomètres au programme du jour...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer