3 questions à Marcilio Browne

27/07/2022

Auteur d’un retour impressionnant lors de la double élimination de la Gran Canaria Windsurf World Cup aux Canaries, le brésilien Marcilio Browne termine finalement 2ème de l’épreuve. En tête désormais du classement annuel provisoire en vagues, il revient avec Windsurfjournal.com sur sa prestation à Pozo Izquierdo.

 


Windsurfjournal.com : 9ème après la simple élimination et finalement 2ème de cet événement à Pozo Izquierdo, tu t'en sors finalement assez bien... Qu'est-ce que cela t’inspire ?
Marcilio Browne : Ça fait du bien, c'est sûr. Je me sentais déçu après la simple élimination et je m’en voulais de ne pas avoir trouvé beaucoup de vagues pendant le heat que j'ai perdu. En regardant les prévisions à ce moment-là, nous étions tous incertains de pouvoir faire la double ou pas. Heureusement, tout s'est arrangé le dernier jour, les conditions semblaient même un peu meilleures que ce qui était prévu et j'étais heureux d'avoir une autre chance. Passer tous ces heats était une sensation incroyable et c'est quelque chose que je n'oublierai jamais.

 


WJ : Comment as-tu vécu cette double élimination et ces 6 heats disputés ? Lequel a été la plus difficile ?
MB : C'était une expérience folle pour sûr. 6 jours d'affilée à Pozo, c'est épuisant. J'essayais de faire ce dont j'avais besoin, mais aussi de ne pas m'épuiser complètement au cas où je devais naviguer au heat suivant. Tous les heats ont été difficiles et, pour être honnête, je n'ai pas vérifié les scores après chacun d'entre eux. J'étais juste concentré sur ce que je devais faire et comment m'améliorer pour le tour suivant. Quand je regarde en arrière, tous ces gars sont des windsurfers extraordinaires et j'ai beaucoup de respect pour eux.

 


WJ : 2ème  au Cap Vert et 2ème aux Canaries, tu es désormais en tête du classement annuel en vagues... Es-tu prêt pour un nouveau titre mondial 9 ans plus tard ?
MB : Ce serait un rêve, mais ce n'est pas quelque chose auquel je pense en ce moment. Avec seulement 3 épreuves dans l'année, Sylt joue un rôle très important dans le classement final. Donc pour l'instant, je me concentre sur le fait de rester en forme, de naviguer souvent et d’utiliser du plus gros matériel que d’habitude. Sylt, c'est un peu de tout, donc après les Canaries et beaucoup de bâbord, j'ai choisi de me rendre au Brésil et de passer un peu de temps à faire des sauts en tribord…

 

Pour en savoir plus sur Marcilio Browne : www.facebook.com/marcilio.browne

 

Source : Marcilio Browne
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: Marcilio Browne PWA World Tour Gran Canaria Windsurf World Cup

Articles similaires

Marcilio Browne au sommet de son art

Sacré champion du monde PWA en vagues en 2013 et 2ème de la SOMWR 10x Cabo Verde...

La double élimination au Cap Vert en vidéo

En prenant le parti lundi dernier de délocaliser le site de la SOMWR 10x Cabo Verde PWA...

Comme à Hookipa ou presque !

Délocalisée sur le spot de Little Hookipa plus au Nord de l’île, la...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer