3 questions à Leon Jamaer

20/03/2019

Habitué du Red Bull Storm Chase, le waverider allemand Leon Jamaer répond présent lors de cette édition 2019 du Red Bull Storm Chase et prend la 3ème place de cette épreuve à Magheroarty en Irlande, comme en 2014… Mais au-delà du résultat sportif, G-208 a sans aucun doute vécu l’expérience la plus intense de sa carrière. Interview…

 

Windsurfjournal.com : Comment décrirais-tu en quelques mots ces 2 journées sur le Red Bull Storm Chase ?
Leon Jamaer : C'était probablement la session en windsurf la plus dure qui soit de toute mon existence. Le 2ème jour, j'étais au maximum voire même souvent à la rue en 3.0 m² et ajouter à cela des températures froides, cela a été vraiment difficile. Néanmoins, j'ai vraiment aimé naviguer et être sur l'eau. Tout le voyage avec les autres riders et l’équipe d’organisation a été un super moment, du début à la fin ! C'est incroyable de voir combien de personnes passionnées travaillent ensemble sur ce projet et y mettent tous leurs efforts. Le Red Bull Storm Chase est une compétition qui se déroule dans des conditions météo les plus extrêmes et je suis intimement persuadé qu'il n'y a pas d'autre sport aussi efficace que le windsurf qui permette d’arriver à ce résultat. L'action était totalement folle et le sport a progressé en quelques jours !

 

WJ : Qu’est-ce qui a été le plus difficile, le froid, les conditions...?
LJ : Le plus difficile a probablement été le vent fort et les températures froides. Cette combinaison fait qu'il était même très difficile de garder les mains sur le wishbone ! Rester en combinaison toute la journée épuise aussi toute ton énergie. Comme je navigue beaucoup dans des conditions pluvieuses et froides, j'y étais habitué. Je me suis beaucoup entraîné pendant l'hiver et j'ai été heureux de voir que j’étais préparé physiquement au moment d’affronter cette tempête.

 

WJ : Terminer 3ème de nouveau sur la Red Bull Storm Chase est quelque chose de rare dans une carrière, y a-t-il une image que tu gardes en mémoire de ces 2 journées ?
LJ : L'image que je garderai dans ma tête est celle du paysage à Magheroarty. L'endroit est irréel et semble être fait pour ce genre de compétition avec un décor épique et cette fois-là, des montagnes enneigées. Nous avons passé 3 jours sur le même petit spot dans les dunes et nous avons tout eu, des moments calmes et ensoleillés jusqu’à la tempête de grêle avec 60 nœuds de vent ! Les riders, l'équipe d’organisation et toutes les personnes qui ont fait en sorte que l’épreuve ait lieu étaient heureux que l'épreuve se déroule enfin. Je suis tout simplement super content d'avoir participé à ce projet !!!

 

Pour en savoir plus sur Leon Jamaer : www.facebook.com/leonjamaerg208

 

Source : Leon Jamaer
Photos : Sebastian Marko/Red Bull Content Pool - Joerg Mitter/Red Bull Content Pool - John Carter/Red Bull Content Pool

tags: Leon Jamaer Red Bull Storm Chase Irlande Magheroarty

Articles similaires

Red Bull Storm Chase, la vidéo finale

Epreuve qui a permis de renouer avec ce que le windsurf a de plus beau à offrir, son...

Red Bull Storm Chase 2019

Epreuve mythique qui aura attendu 3 ans avant de renouer avec des conditions tempétueuses...

Red Bull Storm Chase, 2 best of !

Epreuve unique en son genre, le Red Bull Storm Chase s’est déroulé les 10 et...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer