3 questions à Klaas Voget

26/03/2019

Directeur sportif et chef juge du Red Bull Storm Chase, Klaas Voget attendait lui aussi avec la plus grande impatience ces 3 dernières années que le Red Bull Storm Chase renoue enfin avec de vraies conditions. Aux premières loges de l’édition 2019 qui s’est déroulait dernièrement à Magheroarty en Irlande, il revient avec Windsurfjournal.com sur le déroulement de cette épreuve exigeante avec les prévisions météo…

 

Windsurfjournal.com : Le Red Bull Storm Chase a dû attendre 3 ans avoir d'avoir lieu, les gens n'ont pas toujours compris pourquoi, cette édition prouve qu'il faut savoir être patient...?
Klaas Voget : Oui, les gens ne voient pas ce qu’il se passe en coulisses. Nous suivons en permanence la météo, et une fois qu'il y a une grosse dépression en vue qui pourrait intéresser notre considération pour la suite, nous commençons à nous préparer, à organiser l'équipe, les coureurs, etc… Souvent, ces prévisions changent et nous finissons par annuler l'option. Pour répondre aux critères du Red Bull Storm Chase, une tempête doit être sur les cartes tôt et montrer une certaine cohérence dans les prévisions. Nous avons eu plusieurs options au cours des 3 derniers hivers, mais aucune d'entre elles ne nous a donné la confiance nécessaire pour donner le feu vert pour l'événement. Suivre les prévisions et être en attente pendant 3 ans est très exigeant, vous pouvez donc imaginer que nous sommes plus que ravis d'avoir finalement réussi et d'avoir eu une tempête qui était presque parfaite pour le bon déroulement du Red Bull Storm Chase.

 

WJ : Que représente le Red Bull Storm Chase en matière de logistique et de besoins humains ?
KV : L'événement s'est transformé au fil du temps en une logistique beaucoup plus importante par rapport à la toute première version. Surtout le dispositif de sécurité est énorme comparé à n'importe quel autre événement de windsurf. Nous avons 5 à 6 jet skis plus les pilotes ainsi que du renfort au cas où. Il y aussi l’équipe technique, une équipe de repérage, des médecins, etc, etc… L'équipe média est, elle aussi, également au-dessus de toute autre production qui peut être consacrée au windsurf avec 3 à 4 caméras RED, un hélicoptère et un opérateur qui est normalement utilisé pour les productions de style hollywoodien. Il y a aussi 3 photographes et toute une équipe pour la partie communication. Et puis il y a l'équipe d’organisation qui a la folle tâche de coordonner la logistique dans un délai très court. Sans oublier, l'équipe sportive composée des riders, des juges, de beach marshalls sur la plage, de caddies et de gens qui donnent aussi un coup de main. Au total, nous étions environ 70 personnes. Il y a toujours eu une très bonne ambiance entre toute l’équipe. Chaque Red Bull Storm Chase est un véritable challenge pour les windsurfers mais aussi pour toute l’équipe d’organisation et puis il y a cette atmosphère, ce sentiment de : « oui, nous l’avons fait !!! » incomparable d’une épreuve à une autre. Une grande partie de l'équipe est composée de passionnés de windsurf et participer à une telle mission est une expérience unique dans une vie.

 

WJ : Y-a-t-il une image en particulier que tu retiens de ces 2 journées en Irlande ?
KV : Il y a beaucoup d'images dans ma tête suite à cette dernière édition ! Je revois encore les moments où il y a eu des orages de grêle, il y a aussi le fait de voir les environs couverts de neige le jour de notre arrivée, sans oublier les manœuvres des riders ou encore ses fortes rafales qui secouaient les voitures dans lesquelles étaient les juges. Et puis il y a eu cette session presque irréelle pour moi lors du jour de relâche entre les 2 jours de course et ça c’est la cerise sur le gâteau !!!

 

Pour en savoir plus sur le Red Bull Storm Chase : www.redbullstormchase.com

 

Source : Klaas Voget
Photos : Sebastian Marko/Red Bull Content Pool

tags: Klaas Voget Red Bull Storm Chase Irlande Magheroarty

Articles similaires

Sublime Chili

Destination un peu moins sur le feu des projecteurs cette saison que les...

3 questions à Klaas Voget

Alors que les organisateurs du Red Bull Storm Chase viennent de dévoiler le nom des 10...

Pozo Memories

En plaçant 3 de ses riders dans le top 9 du Gran Canaria Wind and Waves Festival, la...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer