3 questions à Gaspard Carfantan

15/09/2021

Sacré champion du monde en Youth lors des iQFOil World Championships au lac de Garde en Italie en juillet, le français Gaspard Carfantan récidive à Bol en Croatie début septembre en remportant cette fois le titre continental ! Véritable révélation de l’année en U19 sur le nouveau support olympique, il revient sur cette récente victoire et son passage, la saison prochaine, chez les séniors…

 


Windsurfjournal.com : Champion du monde iQFOil Youth en juillet, champion d'Europe quelques semaines plus tard, que t'inspirent ces 2 belles victoires ?
Gaspard Carfantan : Je suis super heureux forcément car j’ai vraiment l’impression que le travail paye. Ces 2 belles victoires me prouvent que je travaille dans la bonne direction. En effet, je me suis bien entraîné sur les manœuvres et j’ai également trouvé les bons réglages qui me correspondent, du coup je me suis senti très à l’aise. Je suis juste un peu triste que ce soit ma 1ère et dernière année en IQFOil Youth car cette année nous avons reçu le matériel très tard et je ne me suis pas entraîné toute l’année sur le matos Youth. J’aurais aimé avoir une 2ème année sur ce support car j’ai vraiment pris du plaisir à régater cette année, de plus il y avait encore beaucoup de pistes de progression à explorer.

 


WJ : Tu as vécu une medal race difficile d'autant plus que tu avais dominé une bonne partie de la semaine, comment l'as-tu vécue de l'intérieur ?
GC : J’ai eu un peu peur avant ma medal race car je n’étais pas vraiment en forme. J’étais vraiment fatigué après la semaine de régate et surtout après l’été très chargé que j’ai eu. En revanche, ce qui était bien c’est que je n’étais pas trop stressé. J’avais vraiment envie de gagner cette finale car j’aurais eu beaucoup de mal à accepter de ne pas gagner ce championnat d’Europe. Le seul coup de stress que j’ai eu, c’est au moment du départ où j’ai eu peur de griller la ligne. Du coup, je ne pars pas idéalement mais je ne m’énerve pas et je reste confiant pour la suite de la manche. J’arrive 2ème à la bouée sous le vent. Je suis à ce moment proche du premier et je me dis que dès que celui en tête vire, je vire en même temps pour essayer de passer devant à ce moment-là car je sais que je suis plutôt à l’aise sur les manœuvres par rapport aux autres. Et voilà, je fais un meilleur virement et j’arrive à prendre le lead. Je suis vraiment content de ce virement car il reflète le travail accompli cette année. A l’entraînement, tout le monde est capable de faire de belles manœuvres et de naviguer propre mais arriver à naviguer à son meilleur niveau en finale avec toute la pression que cela implique est vraiment une fierté pour moi. Après cela, je sais que c’est gagné, je termine ma manche proprement car je sais que j’ai la vitesse pour rester devant et puis voilà : champion d’Europe ! Honnêtement j’ai apprécié cette finale, je me suis fait plaisir, bon j’avoue que si la finale ne s’était pas bien passée je n’aurais peut-être pas dis la même chose. Pour moi ça reste une belle expérience et ce sera l’un de mes meilleurs souvenirs de régate.

 


WJ : Tu boucles de la plus belles des manières ton parcours en U19, comment abordes-tu désormais le passage chez les séniors ?
GC : Je suis vraiment heureux de terminer là-dessus, j’ai passé une année géniale, c’est donc à regret que je quitte la catégorie U19. Mes beaux résultats cette année me permettent d’aborder la saison prochaine de manière sereine car ils me donnent la possibilité d’intégrer l’équipe de France Jeunes IQFOil ainsi que d’avoir plus d’aides de la part de mes sponsors et de la fédération. Maintenant, je sais qu’il va falloir travailler dur pour pouvoir bien s’exprimer sur l’eau avec les seniors. Même si j’ai hâte de recommencer à régater avec les seniors, je ne suis pas pressé, je vais commencer par faire un vrai break en rentrant car j’ai eu un été très chargé. Un projet gagnant en séniors est un projet sur plusieurs années donc je ne suis pas sûr d’aller à Marseille pour le championnat d’Europe IQFOil séniors à la Toussaint car je n’ai pas envie d’y aller sans m’être bien préparé et là il ne me reste qu’un mois pour le faire. Il me faut du temps pour me mettre en mode IQFOil séniors, j’ai besoin de m’habituer au matos ainsi que de prendre quelques kilos. Je pense que je vais plutôt m’entraîner à fond jusqu’au printemps prochain, sans faire forcément de compétitions afin d’être prêt à matcher devant plutôt l’année prochaine. 

 

Pour en savoir plus sur Gaspard Carfantan : www.instagram.com/carfantangaspard

 

Source : Gaspard Carfantan
Photos : Roni Marinkovic Photography - Clive Bedan Photo

tags: Gaspard Carfantan iQFOil Youth & Junior European Championships Bol

Articles similaires

Les français brillent sur la planète iQFOil !

Au terme de medal races aussi intenses que parfois cruelles dimanche sur les iQFOil Youth &...

Une grosse journée avant les medal races

A la faveur d’un vent plus frais que les jours précédents, les concurrents...

Les Juniors sur l’eau et les Youth spectateurs…

Dans des conditions très légères vendredi en Croatie sur les iQFOil Youth...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer