Publicité:

3 questions à Erik Thiémé - Indoor de France

18/03/2016

A moins d’1 mois de ce qui s’annonce comme l’un des événements phares de l’année en windsurf, j’ai nommé l’Indoor de France - All Star Wind Games les 1er et 2 avril prochains à Paris dans le cadre de l’AccorHotels Arena, Windsurfjournal.com a décidé de se tourner vers ceux qui feront le show 2 soirs durant. Place cette fois à une autre figure incontournable de l’indoor, Erik Thiémé !

 

Windsurfjournal.com : Que t’inspire le retour de l’indoor à Paris ?
Erik Thiémé : Je trouve que c’est une super idée pour remotiver les troupes ! J’ai beaucoup de gens autour de moi qui à l’époque avaient suivi les indoors et qui se sont remotivés pour revenir à Paris et se remettre au windsurf par la même occasion. Ils avaient arrêté il y a une dizaine d’années et le souvenir de ces indoors et de l’incroyable ambiance qu’il y avait, ça leur a donné envie de remettre ça ! C’est super même si l’indoor n’a jamais été l’épreuve sportive par excellence, c’était vraiment l’événement qui, à l’époque, réunissait tout le monde et tous ceux qui aimaient le sport !

 

WJ : Est-ce que les événements indoor en windsurf font partie des meilleurs souvenirs de ta carrière ?
ET : Ça fait partie de mes meilleurs souvenirs ! J’en ai vraiment 3 ou 4 très gros comme le fameux Big Wednesday à Hawaii lorsque nous avions fait les photos pour Paris Match avec des vagues de 13 à 14 mètres, il y a aussi lorsque j’avais gagné la coupe du monde à Tarifa en planche de slalom lors des manches de course racing et, bien sûr, Bercy. On va dire que ce sont mes 3 plus beaux souvenirs même si j’en ai eu des centaines d’autres depuis. De ces indoors, je garde le souvenir de quelque chose de technique et puis le contact avec les gens, ça c’est tout l’esprit de l’indoor, tu te prenais pour une star ! Je me souviens encore de la fois où au micro que le 1er qui se jetait à l’eau, je lui donnais ma planche et qu’ils avaient été une centaine de gars habillés à terminer dans la piscine !!!

 

WJ : Quelles sont tes ambitions pour cette épreuve où tu participeras aux 2 disciplines, slalom et saut ?
ET : Moi j’affiche la couleur, on a 50 ans maintenant ! Même si techniquement, je pense que l’on est encore au point, il y a un paquet de petits jeunes qui vont vraiment bien ! Le slalom en indoor, c’est très physique, je n’aurai peut-être plus le même engagement aux bouées pour passer quelqu’un. Quand tu as 50 ans, tu fais attention ! Je ne vais pas rentre dans un gars pour passer à la bouée, quand j’avais 20 ans, je tentais le coup, là je ne le tenterai pas… Et puis côté cardio, tu es moins performant qu’à 25 ans. J’y vais d’abord pour essayer de bien faire, gagner, on verra bien.

 

Pour en savoir plus sur Erik Thiémé : www.funboardcenter-almanarre.com

 

Pour en savoir plus sur l’Indoor de France : www.facebook.com/indoordefrance

 

Source : Erik Thiémé
Photos : Christian Laubaney

tags: 3 questions à Erik Thiémé Indoor de France

Articles similaires

3 questions à Antoine Albeau

Alors que les slalomers entreront en lice demain mercredi sur le Fuerteventura PWA Grand Slam...

3 questions à Pierre Mortefon

Vainqueur de sa 3ème épreuve PWA en moins de 12 mois et désormais en...

3 questions à Cyril Moussilmani

2ème de l’Ulsan PWA World Cup qui vient de s’achever, le marseillais Cyril...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer