3 questions à Delphine Cousin

22/06/2018

En remportant la Viana PWA World Cup à Viana do Castelo au Portugal il y a quelques jours à peine, Delphine Cousin boucle une saison 2018 courte et intense à la fois qui s’achève (déjà) avec 3 victoires lors des 3 étapes féminines disputées cette année sur le PWA World Tour. Championne du monde en slalom pour la 3ème fois de sa carrière, elle se livre au micro de Windsurfjournal.com sur ce nouveau sacre.

 

Windsurfjournal.com : 3 étapes et 3 victoires, 8 manches remportées sur 14 validées, c'est une belle copie que tu remets au terme de cette courte saison ?
Delphine Cousin : Oui je suis plutôt satisfaite de la manière dont j’ai navigué cette année ! La saison a été courte mais intense ! Les épreuves ont eu lieu en 1 mois et demi et il fallait être prête. Je le savais et j’ai fait en sorte de l’être. Même si nous n’avons eu que 3 évènements cette année, la Corée et le Portugal nous ont permis de nous confronter dans de belles conditions et pour moi c’est le plus important. Je pense que ça a tout de même été une belle saison en terme d’épreuves avec notamment la découverte d’un nouveau spot au Portugal qui est vraiment top ! Nous avons eu du vent fort et ça change un peu du gros matériel ! 


 

WJ : Et cette victoire au Portugal devant Sarah-Quita Offringa fera taire aussi les détracteurs ou les mauvaises langues (il y en a toujours !) qui pointeront son absence cette année ?
DC : C’était le choix de Sarah de ne pas participer à la saison de slalom cette année et je respecte ça. Je pense qu’elle n’a pas abordé l’épreuve du Portugal comme moi ou les autres qui étions en final avec des objectifs de classement annuel. L’objectif de ma saison c’était le titre mondial mais j’avais quand même à cœur de remporter cette épreuve, tout d’abord parce que nous avons eu des conditions que j’affectionne particulièrement et puis, tout simplement parce que, comme tout le monde je pense, l’esprit de compétition est plus fort. Est-ce que Sarah aurait gagné si elle avait fait la totalité du circuit ? On ne le saura jamais ! 

 

WJ : A 26 ans et déjà 3 titres mondiaux en poche, qu'est-ce que l'on peut désormais te souhaiter pour la suite ?
DC : Je vais continuer à faire du slalom ma discipline principale avec toujours pour objectif de remporter un titre mondial en 2019 car finalement c’est ça que j’aime dans le windsurf, la compétition et la confrontation avec les autres ! Après si le foil se développe comme il semble que ce soit le cas, je pense m’investir dans cette discipline et concourir pour le titre mondial dans les années à venir aussi ! 

 

Pour en savoir plus sur Delphine Cousin : www.delphinecousin.com

 

Source : Delphine Cousin
Photos : Carter/Pwaworldtour.com - Bruno Kancel/Aeroworx

tags: Delphine Cousin PWA World Tour Viana PWA World Cup championne du monde 2018

Articles similaires

La Tramontane en colère à Leucate

Dans une Tramontane sur vitaminée et au terme d’une seule finale validée en...

Top départ à Leucate

Débutée sur les chapeaux de roue à la faveur d’une Tramontane...

Cousin et Albeau nommés au Rolex Sailor of the Year

Dans un milieu de la voile toujours très conventionnel et qui laisse...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer