3 questions à Benoit Peulot

15/04/2021

Si vous passez du temps sur les réseaux sociaux, sans doute avez-vous remarqué ces dernières semaines le retour d’une marque icônique sur le devant de la scène, j’ai nommé Tiga… Passionné de windsurf et fan de l’esthétisme des années 80, Benoit Peulot a décidé de donner une nouvelle jeunesse à cette marque qui a bercé toute une génération de windsurfers. Et alors qu’une ligne de surfwear Tiga voit le jour ce printemps, il revient avec Windsurfjournal.com sur cette belle aventure…

 


Windsurfjournal.com : Pourrais-tu te présenter brièvement pour ceux qui ne te connaissent pas encore et nous dire pour quelles raisons tu as décidé de "relancer" la marque Tiga ?
Benoit Peulot : Benoit Peulot, 42 ans, à l’origine capitaine de Marine Marchande. Après avoir parcouru le monde de cette façon et être repassé par la case école de commerce, j’ai désormais divers projets d’entrepreneuriat, notamment dans le textile. Windsurfer depuis mes plus jeunes années, je suis d’abord un fan de cet univers. Le projet Tiga "reboot" a germé à cause d’un ami, Seb (les noms n’ont pas été changés…), qui un jour a acheté une vielle Tiga 254 alors que son garage regorge de boards et kites des plus récents. Il m’a dit s'éclater en renaviguant sur ces planches qui nous faisaient rêver durant notre adolescence. Par curiosité j’ai été faire un tour sur Le Bon Coin et j’ai tapé TIGA. Je suis tombé sur des vielles planches des années 80 et j’ai eu un coup foudre esthétique. Ces graphismes, ces couleurs, c’était la quintessence de ce qu'étaient les années 80 ! Je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire avec ça. Je savais la marque en sommeil depuis plusieurs années et j’ai contacté Bic Sport (devenu Tahe Outdoors entre temps) propriétaire...

 


WJ : Comment l'approche s'est-elle faite avec Tahe Outdoors pour les convaincre de pouvoir faire revivre cette marque ?
BP : Tahe, notamment par son PDG Thierry Verneuil, s’est montré ouvert. Il n'était pas question de faire du technique avec la marque et venir concurrencer leurs produits. L’idée d’avoir une branche textile leur faisait une carte marketing intéressante à jouer, en faisant parler de la marque. Le tout était de savoir pour eux si nous n’allions pas galvauder l’image de cette marque mythique. La présentation du projet les a convaincus. L’idée étant de se replonger dans les archives et d’aller à l’essence de ce qu’est Tiga. Nous avons même rencontré Patrick Dussossoy, le fondateur, qui a créé la marque en 1983, quelqu’un d’incroyable…

 


WJ : Tiga, c'est aujourd'hui une ligne de surfwear mais peut-on espérer revoir également du matériel dans le futur ?
BP : Haha (rires). Ce n’est pas la nature du contrat que nous avons signé avec Tahe Outdoors…






Pour en savoir plus sur Tiga : www.tiga.fr

 

Source : Benoit Peulot/Tiga
Photos : Tiga



Apportez votre contribution à Windsurfjournal.com en cliquant ici

A l'instar des annonceurs qui permettent à Windsurfjournal.com d'exister depuis 15 ans, vous, fidèles lecteurs, pouvez vous aussi nous apporter votre support et votre contribution financière (au niveau de votre choix à partir de 2 €, le prix d’un café !)  et nous aider ainsi à continuer à faire "tout simplement" notre travail et vous faire vivre quotidiennement l'actualité du windsurf.
D’avance merci !

PayPal - Vous pouvez également apporter votre contribution par PayPal à The Aloha Company Eurl, société éditrice des sites Windsurfjournal.com, SUPjournal.com et Wingsurferjournal.com

 
tags: Benoit Peulot Tiga

Articles similaires

Antoine Albeau à l'honneur dans Riding Zone

Pour la 10ème saison de l’émission Riding Zone sur France Ô,...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer