3 questions à Antony Ruenes

09/10/2018

6ème de l’épreuve des vagues sur le Mercedes-Benz Sylt PWA Super Grand Slam en Allemagne, le français Antony Ruenes réussit surtout le hold up de la décennie (du siècle ?) en épinglant à son tableau de chasse Marcilio Browne (par 2 fois), Jose Gollito Estredo et… Philip Köster ! Auteur d’un beau coup d’éclat il y a quelques années déjà à Pozo Izquierdo, le freestyler et waverider marseillais revient sur cette performance qui a semé la zizanie au sein de l’élite mondiale !!!

 

Windsurfjournal.com : En passant les trials en vagues, t'attendais-tu à créer un tel bazar dans l'élite mondiale en vagues et comment as-tu vécu de l'intérieur ces heats que tu enchaînais les uns après les autres ?
Antony Ruenes : Non à la base, je n’avais même pas de place pour les trials et puis finalement une s’est libérée et j’ai dû en plus passer par les repêchages pour accéder au tableau principal. Dès le 1er tour, je tombe sur Marcilio Browne. Je fais mon heat en essayant avant tout de me faire plaisir. En sortant de l’eau, tout le monde siffle et crie mais je croyais à une mauvaise blague jusqu’à ce que ma copine me confirme l’exploit. Là je me dis : "Tu as fait le hold up du siècle !". Ensuite, ça continue, je bats Gollito Estredo. Dans la double élimination, Marcilio Browne remonte, je prends le heat contre lui toujours tranquille en essayant toujours de me faire plaisir, ça passe à nouveau, tout comme contre Philip Köster. Je perds finalement contre Victor Fernandez pour moins d’1,5 points…


WJ : En battant Marcilio Browne par 2 fois et Philip Köster, tu as réalisé ce que très peu de waveriders sont arrivés à faire ces dernières années, prends-tu conscience de ta performance ?
AR : Je ne réalise toujours pas… Les conditions étaient difficiles avec du onshore. Au final, en regardant les scores, je suis super content j’ai fait des heats corrects. Et puis je suis également content d’avoir remis au goût du jour l’air spock !


WJ : Que retiens-tu de cette expérience inédite et de cette performance unique ? Est-ce que cela te donne des idées pour la suite ?
AR : Ce qui est sûr, c’est que c’était une compète de fou !!! Je suis super content du résultat. Après pourquoi pas essayer de faire le tour en vagues mais je sais qu’il y a beaucoup beaucoup de travail… Mais pourquoi pas ? Je voulais également féliciter Thomas Traversa pour sa victoire et Adrien Bosson pour sa performance !!!

 

Pour en savoir plus sur Antony Ruenes : www.facebook.com/antonyruenesF85

 

Source : Antony Ruenes
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: Antony Ruenes PWA World Tour Mercedes-Benz Sylt PWA Grand Slam

Articles similaires

King of Prado Wave Classic 2018

A l’initiative de l’Association Windsurf Marseille (AWM) et organisé, il est...

X'Trem Freestyle Windsurf 2017

Sur une épreuve du Mondial du Vent à Leucate qui fait (trop ?) souvent la part...

Hexagone Windsurf Freestyle

Projet de longue haleine qu’il a porté tout au long de l’année 2015,...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer