3 questions à Antoine Albeau

19/08/2019

Au terme d’une épreuve qui restera dans les mémoires, Antoine Albeau remporte fin juillet dernier la Fuerteventura PWA World Cup aux Canaries et prend la pole position au classement annuel en slalom sur le PWA World Tour. Avant une 2ème et dernière partie de saison qui s’annonce passionnante, il revient avec Windsurfjournal.com sur cette étape canarienne qui fera date !

 

Windsurfjournal.com : 9 manches validées, des bagarres énormes, du slalom comme on l'aime et du suspense jusqu'au dernier jour de course, que rajouter de plus au terme de cette épreuve ?
Antoine Albeau : Je ne vois pas grand-chose de plus à ajouter, on a eu un Fuerte digne de ce nom, une super étape et une super bagarre entre les 3 premiers, le live a été exceptionnel, c’est vraiment ce don a besoin, des étapes de slalom ventées comme on en avait avant, on est toujours en train de faire du slalom dans des conditions de vent minimum ! Mais qui aime faire du slalom avec une 9.4 m² ? Avec le matériel de light wind, ce n’est pas facile de tenter des déplacements mais les slaloms que l’on fait à Fuerte en 6.4 m², je peux te dire qu’au départ personne ne manque de vent, tu peux attaquer comme un fou, ça me rappelle les années avant lorsque l’on avait 3 étapes au Canaries. Il faudrait que ça revienne.

 

WJ : Le spectacle a été d'une rare intensité avec des bagarres souvent viriles entre vous 3, à quel moment faut-il contrôler et à d'autres y aller à fond ?
AA : En fait, il y a eu surtout la finale 6 lors de laquelle la bataille a été vraiment féroce avec Matteo Iachino… Moi je n’avais pas encore gagné de finale et je voulais vraiment trop l’avoir celle-là. Je pense que j’ai trop voulu le contrôler, j’aurai dû partir comme un fou devant et il en a profité pour m’attaquer, c’est une des plus belles finales de ma carrière. J’en avais eu aussi avec Björn Dunkerbeck lors de l’étape de Pozo à Gran Canaria avec aussi des batailles comme ça.

 

WJ : Tu es désormais en tête du classement annuel et il reste 2 étapes, comment vas-tu aborder la 2ème partie de saison ?
AA : Il faut essayer de rester devant, la bataille est bien ouverte cette année, en plus on est sûrs de rien pour la fin de saison à part le Danemark qui est confirmé, ce qui n’est pas le cas pour Sylt en Allemagne et Nouméa en Nouvelle-Calédonie. Peut-être que Hvide Sand au Danemark sera notre dernière étape de la saison. Je veux aussi aller à Lüderitz pour une nouvelle tentative de vitesse lors du Lüderitz Speed Challenge et du coup ça sent la fin de saison très chaude !!!

 

Pour en savoir plus sur Antoine Albeau : www.antoinealbeau.com

 

Source : Antoine Albeau
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: Antoine Albeau PWA World Tour Fuerteventura PWA World Cup

Articles similaires

Un grand moment de windsurf

Au terme de 2 nouvelles et ultimes manches courues lundi sur la Fuerteventura World Cup, Antoine...

Antoine Albeau… met le turbo !

Une seule et unique manche validée dimanche à Sotavento aux Canaries permet...

Epique, historique et magique !

Au terme de 3 nouvelles manches disputées samedi sur la Fuerteventura World Cup aux...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer