3 questions à Alex Mussolini

12/10/2016

En remportant le Mercedes-Benz Sylt PWA Grand Slam en Allemagne dans la discipline des vagues, l’espagnol Alex Mussolini fait un bon au classement annuel et talonne désormais son compatriote Victor Fernandez dans la course au titre mondial. Pour Windsurfjournal.com, E-30 revient sur cette belle victoire en Allemagne, la 2ème de sa longue carrière…

 

Windsurfjournal.com : Que ressens-tu après cette victoire à Sylt, la 2ème de ta carrière, et surtout au même endroit 7 ans plus tard ?
Alex Mussolini : Je suis très heureux de cette victoire et surtout très surpris de l’emporter devant de tels waveriders comme Thomas Traversa et Jaeger Stone. Même ceux en dehors du top 3 aujourd’hui ont la capacité de gagner ou de faire un podium sur une épreuve et ce résultat me satisfait encore plus. C’est en effet la seconde victoire de ma carrière et sur le même spot. Je n’aime pas vraiment les conditions onshore mais il faut croire que cela me réussit plutôt bien !

 

WJ : Durant cette simple élimination, quel heat a été selon toi le plus difficile ?
AM : Je pense que chaque heat est difficile de nos jours en PWA, du début du tableau jusqu’à la fin. Je dirai que les premiers heats ont sans doute été les pires car il faisait froid et ceux que l’on rencontre ont faim et veulent faire un bon résultat. Au final, il n’y a pas un heat plus difficile qu’un autre, tous les waveriders sont très bons dans leur style. J’aurai une mention spéciale concernant mon heat contre Thomas Traversa, c’est mon meilleur ami sur le tour et finalement, après tant d’années, nous avons enfin fait une finale gagnants ensemble. C’est un champion incroyable et un très bon ami !

 

WJ : Tu pointes désormais 2ème mondial derrière Victor Fernandez à 2 étapes de la fin, comment envisages-tu la suite ?
AM : Je suis déjà très satisfait de ma performance sur les 3 dernières épreuves et je n’ai pas plus de pression que ça car mon objectif est d’être sur le podium cette année. Comme j’ai l’habitude de le dire, mon but est de terminer dans le top 10 de chaque épreuve. Si les choses se passent comme je l’ai prévu, je peux rentrer dans le top 5 et si tout est de mon côté, je peux alors faire un top 3. Pour le moment, je ne me mets pas la pression et je ne pense pas encore au classement annuel.

 

Pour en savoir plus sur Alex Mussolini : www.instagram.com/alexmusso30

 

Source : Alex Mussolini
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: Alex Mussolini PWA World Tour Mercedes-Benz Sylt PWA Grand Slam

Articles similaires

Alex Mussolini à Tarifa

Avec un calendrier du PWA World Tour qui n’a fait que fondre comme neige au soleil ces...

Alex Mussolini en action à Tenerife

Passé chez AV Boards et Challenger Sails durant le mercato hivernal, le waverider...

Alex Mussolini à Fuerteventura

Toujours en quête d’un titre mondial en vagues sur le PWA World Tour, qui...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer