3 questions à Mateus Isaac

28/05/2018

Vainqueur en windfoil et 4ème en slalom, le brésilien Mateus Isaac est la belle surprise de ce début de saison et la révélation de l’Ulsan PWA World Cup qui vient de s’achever en Corée du Sud. Longtemps outsider, et après une 1ère épreuve ratée au Japon (37ème), BRA-767 prouve pourrait bien jouer les trouble-fêtes en slalom comme en foil cette saison lui qui est désormais 2ème mondial dans la discipline…

 

Windsurfjournal.com : Pourrais-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas encore ?
Mateus Isaac : Mon nom est Mateus Isaac, mon numéro de voile est BRA-767 et j’ai 24 ans. Je suis né et j’ai grandi à Sao Paulo au Brésil. J’ai commencé à naviguer à l’âge de 7 ans à Ilhabela, une île au large de Sao Paulo. Mon père est un windsurfer et il m’a beaucoup aidé au tout début en me conduisant à la plage, en me passant du matériel et en m’apprenant à mieux naviguer. A l’âge de 12 ans, j’ai fait ma 1ère compétition et je suis devenu totalement accro ! J’ai toujours aimé la compétition et les événements en windsurf sont vraiment tops ! A 18 ans, j’ai remporté le titre de champion du monde Youth en Formula Windsurfing, ça a été mon meilleur résultat. J’avais déjà terminé 2ème quelques fois et 3ème aussi mais là le sentiment de gagner était incroyable. 1 an plus tard en 2013, je suis parti à Maui pour l’université et j’ai commencé à beaucoup m’entrainer en slalom tout en aidant au développement au sein du NPDC (NeilPryde Development Center) en travaillant étroitement avec le designer Robert Stroj et le team NeilPryde, Arnon Dagan, Antoine Albeau, Sebastian Kornum et Casper Bouman. Cela m’a énormément aidé à progresser et en 2015, j’ai commencé à faire le tour PWA. Dès la 1ère année, j’ai terminé 1er au classement Youth PWA en slalom. Depuis, je m’entraine toujours plus dur pour en être là où j’en suis aujourd’hui…

 

WJ : 4ème en slalom et 1er en foil en Corée du Sud, comment expliques-tu ces 2 très bons résultats sur cette même épreuve alors que la 1ère étape au Japon s’est moins bien passée ?
MI : Cette épreuve en Corée est incontestablement le meilleur résultat que je n’ai jamais fait. J’étais à la fois très concentré et très énervé après l’épreuve du Japon quelques jours plus tôt… J’y ai terminé en effet 6ème en foil à 3 points du podium et en slalom, je n’ai vraiment pas eu de chance car il n’y avait vraiment pas beaucoup de vent avant le départ de mon heat. Je savais que je devais faire mieux en Corée. Nous avons des conditions très techniques avec du vent léger, médium et fort et j’ai vraiment adoré cette diversité et puis j’étais aussi dans de meilleures dispositions, mieux dans ma tête. Je partageais également ma tente coureurs avec Gabriel Browne et Josh Angulo, de très bons gars, très amusants également, qui m’ont beaucoup aidé lorsque j’en avais besoin.


WJ : Comment abordes-tu désormais le reste de la saison qui va être encore assez longue ?
MI : Pour le reste de la saison, je veux continuer à faire les choses telles que je le fais actuellement. J’avance étape par étape, plus que par nouveautés les unes après les autres comme il y a quelques années en arrière. Je veux continuer à régler mon matériel et être performant dans toutes les conditions, travailler dur également en salle de gym et prendre du plaisir à voyager pour faire des compétitions !

 

Pour en savoir plus sur Mateus Isaac : www.facebook.com/mateusisaac767

 

Source : Mateus Isaac
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: Mateus Isaac PWA World Tour Fly! ANA PWA World Cup Ulsan PWA World Cup

Articles similaires

Tahiti Freeride Cup 2018

Epreuve quelque peu passée à la trappe de la scène médiatique, elle...

Une saison 2018 bien lancée !

4 manches en windfoil lancées jeudi lors de la dernière journée de...

Une course de folie au Japon !

Présent sur le Défi Wind le week-end dernier (et pas toujours connecté) ou...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer