3 questions à Christophe Rudasso

23/01/2019

Chef de base et directeur de course des épreuves qui passent par le Club Nautique Marignanais, Christophe Rudasso est l’un des artisans de l’épreuve du PWA World Tour qui fera escale dans le Sud de la France du 17 au 22 avril prochains (cf notre news du 17 janvier 2019). Moins d’une semaine après l’annonce officielle, il revient sur cette 1ère qui aura lieu sur l’incontournable spot du Jaï !

 

Windsurfjournal.com : Le Club Nautique Marignanais (CNM) a une solide réputation dans l'organisation d'épreuves de windsurf et notamment avec tous les ans la 1ère étape du championnat de France AFF en slalom... Organiser une épreuve PWA était finalement la suite logique d'une certaine légitimité sportive après toutes ces années ?
Christophe Rudasso : Effectivement, je pense que le CNM depuis maintenant une vingtaine d'années fait partie de ces quelques clubs de Méditerranée incontournables dans l'organisation de grandes compétitions de funboard. Cette situation et certainement d'abord dû aux spécificités du spot du Jaï sur lequel nous nous trouvons et qui est un extraordinaire terrain de jeu pour notre discipline. Notre solide équipe de bénévoles indéfectibles a également toujours été une grande force pour permettre au CNM de briller dans ses organisations. Après pour en arriver à la PWA, malgré le fait de notre légitimité acquise au fil du temps dans le milieu, il a fallu aussi bénéficier d'un bel alignement d'étoiles. Il faut bien l'avouer, le financement de telles épreuves est toujours le point compliqué à solutionner pour les organisateurs français. A ce sujet, nous devons vraiment remercier la commune de Marignane et son Maire Eric Le Disses qui a tout mis en œuvre auprès des collectivités et notamment la Métropole Aix-Marseille-Provence pour permettre à ce beau projet de voir le jour.
 

WJ : Qu'est-ce qui différencie en tant que club organisateur une épreuve AFF d'une épreuve PWA d'un point de vue logistique, budget, préparations, mise en place, etc....?
CD : La 1ère différence fondamentale entre une épreuve AFF et une épreuve PWA, c'est évidemment le budget. Pour faire simple, en AFF les coureurs sont amateurs, les organisateurs bénévoles donc non rémunérés. En PWA, les coureurs et le staff international sont pros donc rémunérés. A notre niveau, une épreuve PWA de 6 jours coûte au bas mot 20 fois plus cher qu'une épreuve AFF de 3 jours.  Après, la logistique est aussi beaucoup plus lourde pour la PWA car nous devons contractuellement gérer l'hébergement, les transferts et la restauration d'une grande partie des coureurs et des équipes techniques de la PWA alors que pour l'AFF les coureurs se débrouillent. En revanche, dans le déroulement sportif des manifestations, la PWA devrait être plus simple pour nous car la mise en place des parcours et l'arbitrage sont à la charge et sous l'autorité des équipes techniques de la PWA alors qu'en AFF, c'est le club qui gère tout. D'un point de vue mise en place et aménagement du site, rayonnement international oblige, nous allons évidemment faire quelques efforts supplémentaires. Ces efforts bénéficieront également à l'AFF qui va se dérouler quelques jours avant.  
 

WJ : Avec l'épreuve AFF quelques jours plus tôt puis cette épreuve PWA en ouverture de la saison en slalom et en foil, Marignane et la plage du Jaï vont être sous le feu des projecteurs pendant 10 jours, c'est une belle reconnaissance pour un spot qui est l'une des places fortes du slalom en France ?
CD : Effectivement, avec l'arrivée de la coupe du monde en plus du championnat de France sur la même période, je pense que nous avons tous les atouts en main pour que ce mois d'avril devienne le grand rendez-vous français de la rentrée pour la discipline. D'autant plus, que cette année encore nous devrions accueillir des stages de préparation de l’Equipe de France et de l'Extrême Glisse PACA la semaine qui précède ces championnats. Bon nombre de coureurs vont donc passer pas loin d'une quinzaine de jours parmi nous pour lancer la saison. Nous n'avons plus qu'à espérer qu’Éole nous soit fidèle et qu'il respecte ses bonnes statistiques sur la période et la fête sera totale !!!

 

Pour en savoir plus sur le Club Nautique Marignanais : www.cnmarignanais.fr

 

Source : Christophe Rudasso/Club Nautique Marignanais
Photos : Bellande/AFF - J.Lacave/AFF 2017

tags: Christophe Rudasso Club Nautique Marignanais Marignane Jaï PWA World Tour

Articles similaires

La Transjai 2019 vue du ciel

Après la Marignane PWA World Cup en avril dernier, c’est un autre rendez-vous...

3 questions à Delphine Bijvoet-Bremond

Présidente du Club Nautique Marignanais, Delphine Bijvoet-Bremond ainsi que les membres...

Une épreuve PWA à Marignane !!!

L’information "transpirait" de plus en plus ces derniers jours, elle est...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer