Publicité:

2 heats à l'arrachée

21/04/2019

2 heats lancés, l’un en matinée, l’autre en fin de journée, permettent d’avancer péniblement samedi dans le tableau hommes en slalom de cette Marignane PWA World Cup avec des conditions météo qui continuent de jouer avec les nerfs des organisateurs comme des coureurs…
Avec des prévisions météo toujours aussi incertaines, tout le monde est désormais sur le qui-vive en cette 4ème journée de la Marignane PWA World Cup et, à la surprise générale, c’est un vent d’Est aussi soudain qu’irrégulier qui s’invite sur le spot du Jaï aux environs de 11h. Le temps de mouiller le parcours, que les slalomers rejoignent la ligne de départ au large et que Cédric Bordes et Valentin Brault provoquent un rappel général en raison d’un départ prématuré, le heat 11 est validé in extremis et fait la joie de Jordy Vonk, de Julien Quentel, d’Amado Vrieswijk et de Sebastian Kornum, tous les 4 qualifiés pour le tour suivant…
S’en suivent alors de longues heures d’attente, ponctuées heureusement de nombreuses animations sur la plage et sur l’eau jusqu’à ce que le vent se réveille de nouveau vers 17h30 et refasse le même coup qu’en matinée. Histoire de mettre toutes les chances de leur côté, Antoine Albeau et Cyril Moussilmani ont opté pour un caddy, un doublon sur l’eau avec leur 2ème quiver au cas où Eole ne se montre encore plus imprévisible. Partis trop tôt, Andrea Rosatti et Mateus Isaac s’offrent un gros coup de frein quelques mètres avant la ligne de départ, un rétro-pédalage fatal pour l’italien mais qui n’empêche pas cependant le brésilien de s’offrir une belle remontée et de terminer 4ème et qualifié. Bruno Martini s’impose devant Ethan Westera et Antoine Albeau alors que Cyril Moussilmani termine à la pire des places, la 5ème, visiblement excédé par ses conditions qu’il juge parfois limites… Quelques minutes plus tard, alors que c’est au tour des femmes d’être en procédure pour leurs demi-finales, le vent repart comme il est venu et cette longue journée s’achève à 19h.
Avec 2 jours de compétition à venir encore, tout reste possible sur cette Marignane PWA World Cup même si les prévisions météo restent, décidément, toujours aussi aléatoires…

 

Pour en savoir plus sur le PWA World Tour : www.pwaworldtour.com

 

Source : PWA World Tour
Photos : Souville/Pwaworldtour.com

tags: PWA World Tour Marignane PWA World Cup Marignane Le Jaï

Articles similaires

3 questions à Marion Mortefon

En terminant sa saison 2019 sur les chapeaux de roue et en remportant la Bureau Vallée...

3 questions à Antoine Albeau

Champion du monde en titre en slalom, Antoine Albeau termine 3ème cette saison sur le PWA...

Sarah-Quita Wave World Champion 2019

Le 31 octobre dernier, c’est une grande page du windsurf féminin qui...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer